Jefferson Hayman à la Galerie de l'Instant

Galerie de l'Instant
Jusqu'au 11 décembre 2019

La poésie de l’image

En couleurs ou en noir et blanc, le photographe américain Jefferson Hayman porte toujours un regard singulier sur ses sujets. Ses clichés, qui semblent provenir d’un autre temps, sont exposé à la Galerie de l'Instant. Le portrait rétro de sa fille Harper, tout comme la photographie de Lexington Avenue, à moitié déserte et sous la neige, pourraient en effet tous deux avoir été pris dans les années 1950. Une certaine nostalgie se dégage de son œuvre, traversée de paysages marins, de nus délicats et de portraits attachants.

  • Jefferson Hayman, Harper asleep
  • Jefferson Hayman, Portrait of my daughter
  • Jefferson Hayman, Evening Seas
  • Jefferson Hayman Black Polaroid
  • Jefferson Hayman Kate with Camera
  • Jefferson Hayman Lexington Avenue

 

Son univers mélancolique, proche de l’onirisme, est tempéré par des œuvres tantôt grinçantes, comme cette nature-morte ornée d’une minuscule tête de mort, tantôt espiègles, comme ce polaroïd noirci en un tableau minimaliste digne de Mark Rothko. Supervisant les différentes étapes de création, depuis la prise de vue jusqu’au développement et au tirage, le photographe porte une attention toute particulière aux cadres, chinés à l’ancienne. Les clichés sont présentés sur un seul et même mur, serrés les uns contre les autres tels les tableaux du Salon du Louvre, rappelant ainsi l’univers familier des photos de famille d’antan. 

Look at the world through the melancholic photographies of Jefferson Hayman, presented in old-fashioned frames.

Galerie de l’Instant
Jusqu’au 11 décembre 2019
46 rue de Poitou, 75003 – M° Filles du calvaire (8)
Le lundi 14h à 19h, du mar. au sam. 11h-19h, le dimanche 14h30-18h30
Entrée libre