Félix Fénéon s'installe au Musée de l'Orangerie

Musée de l'Orangerie
Jusqu'au 27 janvier 2020

  • Paul Signac, Opus 217
  • Les frères Bernheim-Jeune
  • Maximilien Luce, Félix Fénéon

 

L’aventurier de l’art

Vous connaissez son physique de quaker, sa barbiche et son chapeau haut-de-forme grâce au célèbre portrait que Paul Signac a fait de lui. Mais connaissez-vous l’homme ? Chroniqueur, rédacteur, critique d’art, éditeur, galeriste … Félix Fénéon fait partie des personnages les plus flamboyants de la fin du XIXe et du début XXe siècle ! Le Musée de l’Orangerie consacre une superbe exposition à cet homme singulier, fonctionnaire modèle malgré ses convictions anarchistes qui joua un rôle déterminant au sein de la scène artistique du tournant du XXe siècle.

Collectionneur à l’intuition géniale, il soutint inconditionnellement les néo-impressionnistes, découvrit Seurat, défendit le fauvisme, le futurisme et Matisse. Vous serez émerveillé par les couleurs solaires de Bonnard, les explosions de pointillés de Seurat, les compositions anarchiques de Carlo Carrà ou encore le trait délicat de Matisse. Autant de chefs d’œuvre des temps nouveaux qui font écho à l’impressionnante collection de sculptures africaines et océaniennes constituée par Fénéon. Passionnant !

Le saviez-vous ?

Militant anarchiste aux convictions libertaires, Félix Féneon fût accusé, à tort, d’avoir participé en 1894 à un attentat au restaurant Foyot situé en face du Sénat. Sa plaidoirie pleine d’humour lors du procès des Trente lui permit d’être acquitté !