Helena Rubinstein au Musée du quai Branly

Musée du quai Branly
Jusqu'au 28 juin 2020

  • Portrait d'Helena Rubinstein

 

La collection de Madame

Quelle bonne et originale idée pour le Musée du Quai Branly que de mettre à l’honneur la première femme d’affaires indépendante du XXe siècle. Nous avons nommé Helena Rubinstein. La collection présentée s’inscrit tout autant dans cette logique. Celle que l’on surnomme « L’Impératrice de la beauté » s’est imposée comme une collectionneuse aguerrie, engagée dans la reconnaissance des arts africains et océaniens en Europe et outre-Atlantique. C’est que Madame Rubinstein avait l’œil.

Parmi les 400 pièces qu’elle s’est procurées, les œuvres font directement écho à celles d’illustres peintres et sculpteurs de la modernité, Chagall, Braque ou Picasso. Soyez sûrs que les quelques soixante objets sélectionnés suffiront à vous faire succomber à l’art africain et océanien. Observez ces statuettes et masques de plus près, et sentez-vous dévisagés par des figures de caractère, tout comme leur collectionneuse.

Le Saviez-vous ?

Cette pionnière de la beauté a su rendre indispensables des objets à la fâcheuse réputation... Car si aujourd’hui la poudre et le fard à paupières sont des indispensables de la beauté, au début du XXe siècle, ils étaient plutôt réservés aux milieux libertins… 

We have so many things to learn from our smart and beloved Helena Rubinstein ! Here is the best opportunity to know her as an African art collector.