Sergueï Eisenstein à la croisée des arts à Pompidou Metz

Centre Pompidou Metz
Jusqu’au 24 février 2020

  • Sergueï Eisenstein, La Grève, 1925
  • Sergueï Eisenstein, Le Cuirassé Potemkine, 1925
  • Sergueï Eisenstein, La Grève, 1925

 

L’œil extatique d'un génie du 7ème art

Aussi génial qu’Einstein mais un peu moins « zen », Sergueï Eisenstein fait partie de la poignée de cinéastes qui, dans les années 1920, révolutionnèrent la grammaire cinématographique, propulsant le 7e art dans la modernité. Puissante, radicale, expérimentale, visionnaire… Les adjectifs ne manquent pas pour qualifier l’œuvre fascinante de ce réalisateur soviétique indissociable de l’histoire de l’URSS.

L'exposition propose de redécouvrir l'oeuvre fascinante d'Eisensteïn, d'Octobre au Cuirassé Potemkine, en passant par La Grève et La Ligne Générale, Alexandre Nevski et Ivan le Terrible. Autant de chefs d'oeuvre qui ont marqué le cinéma des années 1920, 1930 et 1940 par leur inventivité visuelle et leur montage dynamique.

Au-delà du cinéaste, l’exposition nous révèle l’homme de théâtre, le dessinateur, le collectionneur ou le lecteur insatiable qui puisa dans toutes les formes des arts pour nourrir sa carrière visionnaire. Une plongée passionnante dans les expérimentations aussi radicales que géniales de celui qu’on surnommait le « Léonard de Vinci russe ».

Centre Pompidou Metz
Jusqu’au 24 février 2020
1 parvis des Droits de l'Homme, 57020 Metz