Des chewing-gums jetés deviennent des œuvres d’art !

  • BenWilson chewing gum man gloria trottoir rue urbanart
  • Ben Wilson chewing gum man
  • Chewing Gum Art Ben Wilson
  • Ben Wilson chewing-gum man
  • Ben Wilson chewing-gum man portrait
  • Ben Wilson chewing-gum man
  • Ben Wilson chewing-gum man peintre
  • BenWilson chewing-gum man oeufs saucisse londres

 

L’art est partout ! Le street artiste Ben Wilson n’hésite pas à nous le prouver grâce à ses créations. Des œuvres singulières réalisées sur les chewing-gums des trottoirs anglais. Original non ?

Cet artiste peintre surnommé le « Chewing-gum Man » parcourt les rues de Londres les yeux rivés sur le sol à la recherche d’une gomme à mâchés égarées. Une trouvaille qui deviendra sa toile idéale ! Cela fait 5 ans que Ben Wilson chevauche les rues en quête de petites gommes délaissées dans le but de les sculpter et de les peindre.

Allongé à même le sol, l’artiste passe des heures à travailler à partir de ces chewing-gums déjà mâchés pour parvenir à les transformer en œuvre d’art. Pour ce faire, il chauffe la gomme à l’aide d’un chalumeau avant de la couvrir de plusieurs couches de vernis.

"C'est triste de voir l'impact que les êtres humains peuvent avoir sur leur environnement et la quantité de déchets que nous créons. Donc je trouve ça bien de pouvoir créer quelque chose qui vient de l'environnement plutôt que d'imposer quelque chose à l'environnement," explique l’artiste.

Ben Wilson donne de la valeur à ces vieux chewing-gums utilisés puis abandonnés, qui, finalement deviennent des déchets. Voilà un procédé artistique permettant de les voir d’une autre manière, plus positive, plus agréable.

"Jeter un chewing-gum est un acte irréfléchi, je veux transformer ça en quelque chose de positif," explique Ben Wilson.

Les passants sont habitués à voir cet homme en blouse tachée de peinture, faisant qu’un avec le sol du Millenium Bridge, le célèbre pont londonien. Souvent, les gens l’abordent, le questionnent…c’est l’occasion pour l’artiste d’expliquer son art qui bouscule les codes et les pratiques artistiques habituelles.

Un « art caché » ou miniature par le biais duquel l’artiste ne tire aucune rémunération. C’est avec ce plaisir de créer, entre sculpture et peinture que Ben Wilson a déjà réalisé plus de 20 000 œuvres, datées et signées. Au plus grand bonheur des passants !


Vous aimerez aussi…

©Concha Garcia Zaera
  • Découverte
  • Numérique

À 88 ans, elle crée des œuvres d’art grâce à Paint !

Nous disons souvent que les personnes âgées ne savent pas se servir d’un ordinateur. Nous avons tort ! À 88 ans Concha Garcia Zaera nous le prouve grâce à son excellente maîtrise de Microsoft Paint.

© Stephen McMennamy

Les combophotos originaux du photographe Stephen McMennamy

Vous avez peut-être déjà entendu parler de Stephen McMennamy, un graphiste aux idées originales et décalées. Une manière ludique de réinventer les objets du quotidien de façon à faire naître des productions poétiques et surréalistes.

© Wikimedia Commons
  • Actu

200 livres d’art moderne du musée Guggenheim en téléchargement libre

Le célèbre musée Solomon R. Guggenheim de New York nous permet accéder en libre accès a 200 ouvrages numérisés dédiés à l’histoire de l’art moderne. Une vraie caverne d’Ali Baba !

AFP / Crédit Photo: Philippe LOPEZ
  • Actu

Des instruments d’autrefois immortalisés grâce à une imprimante 3D

Cette machine à remonter le temps évolue avec son époque et développe ses fonctionnalités. Le musée de la musique de la Philharmonie de Paris est sur le coup ! Ce dernier s’est lancé dans le « clonage » d’instruments d’époques pour mieux les préserver grâce à l’impression 3D.