Hôtel de Caumont
Hôtel de Caumont

* Circulation(s) 2020, festival de la jeune photographie européenne au 104

LE CENTQUATRE-PARIS
Du 5 juin au 9 août 2020

  • Joan Alvado, The Last Man on Earth
  • Chiara Avagliano, Val Paradiso
  • Debbie Schoone, How to farm a fish
  • Anita SCIANÒ, Agiografie
  • Jeroen De Wandel, Amygdala
  • Tamara ECKHARDT, The Children of Carrowbrowne
  • Pavel GRABCHIKOV, With the Eyes Closed
  • Vera HADZHIYSKA, With the name of a flower
  • Ville KUMPULAINEN, Out of Sight
  • LIBOSKA & SOLARSKI, Cut it short
  • Eugene MARTIKAINEN, Doesn't look like anything to me
  • Schore MEHRDJU, The Second
  • Weronika PERŁOWSKA, Anger detracts from her beauty

 

13

Jeune photographie européenne

Envie de connaître les dernières tendances photo et de découvrir de jeunes talents issus de toute l’Europe ? Ne manquez pas le festival Circulation(s) au Centquatre-Paris ! En dix ans d’existence, ce festival s’est imposé comme un rendez-vous incontournable de la photographie, révélant chaque année la vitalité de la jeune création européenne.

Pour cette dixième édition, le festival expose le travail de jeunes artistes abordant une grande multiplicité de thèmes, de l’injustice sociale à l’angoisse générée face au monde de demain, témoignant du potentiel unique d’engagement de la photographie contemporaine. Certains questionnent leurs racines, leur passé et leurs cultures en déployant et dévoilant une partie de leur histoire en images.

D’autres, travaillant à partir de documents d’archives, interrogent le statut de l’image à l’ère du numérique et des réseaux sociaux. D’autres encore explorent toutes les possibilités du médium, repoussant les frontières traditionnelles de la photographie pour faire éclater l’œuvre, plane et statique, dans l’espace.

Cette nouvelle édition propose également un focus sur la scène florissante et avant-gardiste biélorusse, à travers l’univers singulier de quatre jeunes artistes qui transforment la photographie en un véritable outil de recherche critique. Autant de manières neuves d’aborder ce médium qui n’a pas fini de nous étonner.

The 10th edition of the Circulation(s) Festival presents the major trends of the contemporary European photography through the work of young artists that reinvent the medium.

Nos trois coups de cœur

Masha Svyatogar (Grèce)

Née en 1989 à Minsk, l’année où le Mur de Berlin s’écroule, Masha Svyatogar n’a connu que très peu de temps l’Union soviétique. Et pourtant, son œuvre est comme hantée par l’URSS, le communisme et sa représentation. L’artiste biélorusse réalise des photomontages à partir de photographies provenant de magazines de propagande soviétiques utilisés par le gouvernement. Délaissant délibérément les technologies digitales, elle crée des collages à la main pour déconstruire l’image « cérémonielle » qu’elle transforme en un objet surréaliste, joyeux et ornemental.

 

Ioanna Sakellaraki (Biélorussie)

Inspirée par le chant des lamentations dans la Grèce antique, la photographe grecque Ioanna Sakellaraki a vécu auprès des dernières communautés de pleureuses traditionnelles de la péninsule du Magne afin de saisir des traces du deuil et du chagrin. Son projet « The Truth is in the Soil » propose une réflexion personnelle autour du deuil impossible de son père et de sa propre construction dans sa culture et sa famille. Ses clichés puissants, traversés par un silence énigmatique, nous plongent dans un univers spirituel d’un autre temps.

 

Jan Hoek (Pays-Bas)

Dans les rues de Nairobi, circulent de drôles de taxis-motos, les « Boda Boda », engins fous inspirés de thèmes fantastiques qui servent à attirer l’attention des clients. Fascinés par ces motos customisées, l’artiste Jan Hoek et le créateur de mode ougando-kényan Bobbin Case ont sélectionné sept modèles parmi les plus excentriques et ont proposé à leur propriétaire de les aider à réaliser une panoplie pour finaliser leur personnage. Les photographies de Jan Hoek nous présentent des héros grandeur nature, posant fièrement devant les paysages de Nairobi, quelque part entre Mad Max et Ghost Rider !

 

LE CENTQUATRE-PARIS
Du 5 juin au 9 août 2020

5 rue Curial, 75019 - M° Riquet (7) - Du mer. au dim. 14h-19h - Tarif : 6 € - TR : 3 € à 4 € - Gratuit -6 ans



Hôtel de Caumont