Andrew Vukosa à l'Ambassade d'Australie de Paris

AMBASSADE D’AUSTRALIE À PARIS
Jusqu’au 20 mai 2020

  • Exposition Longitude,latitude,solitude - Andrew Vukosa
  • Exposition Longitude,latitude,solitude - Andrew Vukosa
  • Exposition Longitude,latitude,solitude - Andrew Vukosa
  • Exposition Longitude,latitude,solitude - Andrew Vukosa
  • Exposition Longitude,latitude,solitude - Andrew Vukosa
  • Exposition Longitude,latitude,solitude - Andrew Vukosa
  • Exposition Longitude,latitude,solitude - Andrew Vukosa
  • Exposition Longitude,latitude,solitude - Andrew Vukosa
  • Exposition Longitude,latitude,solitude - Andrew Vukosa
  • Exposition Longitude,latitude,solitude - Andrew Vukosa

 

Photographe de mode australien reconnu, Andrew Vukosa aime partir en solitaire, à bord de son avion, pour des voyages qui peuvent durer jusqu’à plusieurs semaines. En 2016, il a l’idée d’installer sur le bas-ventre de son Cessna 182 un appareil photo numérique industriel. 60 000 km et 247 heures de vol plus tard, le résultat est époustouflant !

Les photos réalisées dévoilent des paysages irréels où la végétation, les formations rocheuses, les cours d’eau et les pistes tracées par les animaux se confondent avec les traits du pinceau d’un peintre. Cet aspect pictural est renforcé encore par l’utilisation de toiles comme support d’impression – l’effet est saisissant ! Ses clichés nous offrent un spectacle surprenant entre photo, biologie et abstraction.

Certaines photos donnent l’impression de regarder des bactéries à travers un microscope; d’autres, telles des toiles abstraites, nous plongent dans des paysages mystérieux où tous les repères sont remis en question. D’autres encore, où l’on croirait distinguer la forme d’un lapin ou d’un kangourou, nous font retrouver notre âme d’enfant. Des clichés magnifiques qui, alors que l’Australie est ravagée par les feux, sensibilisent sur la fragilité de la nature.

Andrew Vukosa photographed Australian landscapes with a camera under his plane. The result, close to paintings, is amazing !