Rouen- Camille Moreau-Nélaton, une femme céramiste au temps des Impressionnistes

MUSEE DE LA CERAMIQUE DE ROUEN
Du 3 avril au 7 septembre 2020

  • Camille Moreau-Nélaton, Plat aux poissons, Limoges, musée national Adrien Dubouché
  • Camille Moreau-Nélaton, Plat Paysage citadin, 1887, Terre de Bourg-la-Reine, décoration en barbotine sous émail
  • Vases Terre cuite jaune ; décor d'émaux colorés parfois en superposition, partiellement gravés, recouverte d'un vernis

 

Camille Moreau-Nélaton fait partie de ces rares femmes qui ont œuvré dans l’ombre de Monet, Renoir ou Signac, à une époque où l’art se conjuguait peu au féminin.

Cette femme céramiste, contemporaine de Manet, était à l’origine une artiste amateure, confectionnant des sculptures en terre teintées de japonisme. Elle se met rapidement à exposer et à vendre ses œuvres, un statut très particulier pour une femme du XIXe siècle. Cette avant-gardiste a multiplié le travail du décor, des émaux et de la couleur, recourant à la technique de la barbotine, propre aux céramiques impressionnistes.

Ses pièces sont dispersées dans diverses collections publiques à Sèvres, à Limoges, à Paris et à Orsay mais aussi dans des collections privées. Le Musée de la Céramique de Rouen rassemble toutes ses œuvres, rendant hommage à cette grande dame de l’art.

MUSEE DE LA CERAMIQUE DE ROUEN

Du 3 avril au 7 septembre 2020

1 Rue Faucon, 76000 Rouen