D’extraordinaires clichés de vagues au cœur de la tempête par Luke Shadbolt

  • Luke Shadbolt, Maelstrom 3
  • Luke Shadbolt, Acquiesce 3
  • Luke Shadbolt, Acquiesce 4
  • Luke Shadbolt, Acquiesce 5
  • Luke Shadbolt, Acquiesce 8
  • Luke Shadbolt, Acquiesce 9
  • Luke Shadbolt, Acquiesce 2
  • Luke Shadbolt, Maelstrom 1
  • Luke Shadbolt, Maelstrom 2

 

9

Basé à Sydney, le photographe Luke Shadbolt se prend de passion pour les flots tumultueux encerclant l’Australie dans ses séries Maelstrom et  Acquiesce the Front. Rien de surprenant à première vue, et ce n’est qu’en se penchant un peu plus sur ses œuvres qu’on comprend la finesse de la performance, en s’immergeant un peu plus dans les paysages naturels qui nous font aujourd’hui cruellement défaut.

Les photographies immortalisent les instants les plus vertigineux des vagues qui s’élèvent au cœur de la tempête. Prêtes à se rompre, véritable mur d’eau, on les contemple depuis les salons comme jamais nul n’a pu le faire. Autrefois dernière vision des marins tombés par-dessus bord, elles s’élèvent aujourd’hui dans toute leur majesté comme pour rappeler au spectateur sa contingence essentielle, sa petitesse face aux lois de la nature.

« Une tempête sous un crâne », s’exclamait Victor Hugo dans Les Misérables ; la production de Luke Shadbolt donne la parole aux Océans qui semblent nous rappeler à l’ordre et nous prouver qu’il est impossible d’imaginer la force de la tempête, et encore moins de la contenir. Une exposition spectaculaire qui nous recentre sur notre caractère profondément humain, mais aussi sur nos faiblesses, en nous opposant aux titans de la planète.

Pour en savoir plus sur Luke Shadbolt ou pour découvrir d'autres artistes insolites...


Vous aimerez aussi…

©Chris Morin-Eitner
  • Actu
  • Découverte

Quand Chris Morin-Eitner transforme la capitale en jungle tropicale

La nature reprend ses droits ! Si l’humain venait à disparaitre, à quoi ressembleront les villes, les monuments emblématiques qu’elles abritent ? Vous êtes-vous déjà posé la question ? L’artiste, Chris Morin-Eitner, n’a pas hésité à se la poser, tellement, qu’il a décidé de réaliser un projet autour de cette question. Fascinant non ?

Vile illusion murale 2
  • Découverte
  • Insolite

 Traverser les murs avec le street art de Vile

A tourner en rond dans nos appartements comme des bêtes en peine, on finit par avoir l’impression que les murs rétrécissent… Le graffeur portugais Vile, de son vrai nom Rodrigo Miguel Sepúlveda Nunes, a trouvé la solution parfaite pour cela.

Maurizio Savini - Crocodile
  • Découverte

 Quand le chewing-gum devient de l’art selon Maurizio Savini

C’est en rompant avec les codes traditionnels que l’artiste italien Maurizio Savini s’est fait connaître dans le monde, il y a déjà plus de vingt ans. A partir d’une idée décalée – réaliser une multitude de sculptures avec comme matériaux principal le chewing-gum – il entame une production volumineuse.

Isaac Cordal
  • Découverte

 Du haut de leur 15cm, ils dénoncent les travers de notre société ! Les personnages urbains d’Isaac Cordal

L’idée du microcosme de l’homme opposé au macrocosme n’est pas nouvelle : sans avoir à remonter jusqu’aux Pensées de Pascal, on la retrouve chez l’artiste espagnol Isaac Cordal. Dans une série d’interventions et d’installations publiques nommée « Éclipses de Ciment », il met en scène de minuscules personnages d’une quinzaine de centimètres dans le milieu urbain.