CID Grand Hornu
CID Grand Hornu

Les œuvres d’Arcimboldo transformées en sculptures monumentales sous la main de Philip Haas

  • Philip Haas, Les Quatre Saisons
  • Philip Haas, Les Quatre Saisons
  • Philip Haas, Autumn (after Arcimboldo)
  • Philip Haas, Les Quatre Saisons
  • Philip Haas, Les Quatre Saisons
  • Philip Haas, Les Quatre Saisons
  • Philip Haas, Les Quatre Saisons
  • Philip Haas, Les Quatre Saisons
  • Philip Haas, Spring (after Arcimboldo)
  • Philip Haas, Summer (after Arcimboldo)
  • Philip Haas, Winter (after Arcimboldo)

 

11

Tout artiste s’inspire à un moment ou à un autre des œuvres créées par les maîtres du passé ; Philip Haas a poussé cette pratique plus loin. Il a trouvé l’inspiration en observant les toiles de l’italien Arcimboldo auxquelles il a décidé de donner vie… de manière impressionnante.

C’est ainsi qu’est née l’installation monumentale « Les Quatre Saisons » inspirée de la série éponyme du peintre italien. D’immenses sculptures de cinq mètres de haut et pesant chacune environ 400 kilos reprennent les personnages à figures de fruits et légumes – le tout donnant l’impression de pénétrer physiquement dans l’univers d’Arcimboldo.

Fasciné par l’idée de transformer les échelles des éléments pour modifier les perspectives du spectateur, Philip Haas frappe fort. L’artiste et réalisateur américain contemporain nous déstabilise tant par la taille gigantesque de ses œuvres que par le détournement des toiles aujourd’hui si célèbres dans le monde. Le passage de la 2D à la 3D nous interpelle et nous donne envie de redécouvrir le travail d’Arcimboldo.

Depuis 2012, les Quatre Saisons de Philip Haas ont voyagé de part et d’autre du monde, exposées tant en Amérique qu’en France (où elles ont fait en 2017 l’objet d’une exposition aux Baux de Provence).

Pour en savoir plus sur l’artiste, c’est par ici.


Vous aimerez aussi…

Studio Olafur Eliasson
  • À la maison
  • Numérique

L'artiste contemporain Olafur Eliasson apporte la nature dans vos téléphones !

Génial ! L'artiste innove en nous offrant une aurore boréale dans notre salon. On a testé et on a adoré. L’artiste contemporain danois-islandais Olafur Eliasson vous offre la nature sur un plateau (et dans votre téléphone) en réalité augmentée. Spectaculaire et gratuit.

May Parlar, Collective Solitude 2
  • Découverte
  • Photo

La solitude collective de May Parlar

La série « Collective Solitude » de May Parlar, nominée pour le Prix Aesthetica Art de 2019, interroge les questions d’appartenance et d’aliénation, du changement constant de l’être en devenir… Centrée sur le féminin, May Parlar questionne les notions d’identité et du rapport entretenu avec soi-même – ce « soi » parfois limpide mais aussi inaccessible.

HyperFocal: 0
  • Découverte

La fin des temps vue par Hugh Hayden. Déconstruction des mythes traditionnels

Diplômé en architecture, la vision de Hugh Hayden envisage les espaces et volumes comme autant de symboles qu’il utilise à son gré. En utilisant différentes formes de bois – de provenances inattendues telles que les arbres de Noël ou les bois exotiques par exemple – l’artiste américain façonne des objets surréalistes et divers pour donner son interprétation de la fin des temps.

Seb Janiak - Mimesis - Iridis Ishtarae, 2012
  • Découverte
  • Photo

Des ailes d’insectes transformées en fleurs par Seb Janiak

A cheval entre la faune et la flore, la nouvelle série « Mimesis » du photographe parisien Seb Janiak propose des clichés étonnants qui revisitent les lois de la nature.


CID Grand Hornu