* Les contes étranges de Niels Hansen Jacobsen au Musée Bourdelle

Musée Bourdelle
Du 16 juin au 26 juillet 2020

  • Niels Hansen Jacobsen
  • Niels Hansen Jacobsen
  • Niels Hansen Jacobsen
  • Niels Hansen Jacobsen

 

4

Vous ne connaissez pas l’œuvre de Niels Hansen Jacobsen, sculpteur et céramiste danois ? C’est normal car c’est la première fois qu’une exposition lui est consacrée en France. C’est le musée Bourdelle qui est à l’origine de cette heureuse initiative où la sculpture côtoie la céramique et le dessin.

Établi à Paris de 1892 à 1902, Niels Hansen Jacobsen a su fédérer autour de lui tout un groupe de symbolistes scandinaves et francophiles, parmi lesquels le peintre Jens Lund et la graveuse Henriette Hahn, fréquentant également d’autres artistes domiciliés à la Cité fleurie, comme le sculpteur et céramiste Jean Carriès, le collectionneur Paul Jeanneney et l’illustrateur Eugène Grasset.

Pétri de folklore nordique, Jacobsen a donné corps aux êtres et personnages de nombreux contes d’Andersen, dont la célébrissime Petite Sirène. À mi-chemin entre symbolisme et Art nouveau, ses figures fabuleuses illustrent à merveille l’inquiétante étrangeté de cette fin de siècle.

C’est un bestiaire humain peu sympathique que nous découvrons au fil du parcours, croisant la route d’une créature rampante tout droit sortie des enfers (L’Ombre), d’une faucheuse effrayante (La Mort et la Mère) ou encore d’un troll diabolique (Troll qui sent la chair des Chrétiens).

D’abord sculpteur sorcier dont les mains donnent forme à des monstres, Jacobsen devient ensuite un maître céramiste, alchimiste en herbe jouant avec la terre et le feu pour créer toutes sortes d’objets (coupes, vases, pots, chandelier, presse-papier). De nombreuses œuvres symbolistes complètent le parcours, offrant ainsi une petite anthologie du premier symbolisme français.

L’occasion d’admirer des pastels mystiques d’Odilon Redon, des aquarelles irréelles de Gustave Moreau, ou bien encore des dessins aux visions fantasmatiques d’Eugène Grasset, ainsi qu’une madone sensuelle d’Edvard Munch et un bouclier d’Arnold Böcklin avec le visage de Médée. Autant d’œuvres peuplées de déesses, sirènes et sorcières qui prolongent les contes scandinaves illustrés par Jacobsen.

Une exposition fantastique – dans tous les sens du terme.

If you’ve never heard of Niels Hansen Jacobsen, it’s great time to discover the work of this Danish sculptor and ceramic artist who illustrates Scandinavian folklore and fairy tales !


Vous aimerez aussi…

La Fée Electricité Raoul Dufy Musée art moderne
  • Incontournable

Réouverture du Musée d’Art Moderne de Paris : les chefs d'oeuvre à redécouvrir

Musée d'Art Moderne de Paris
Réouverture courant juillet

À l'occasion de la réouverture du Musée d'Art Moderne de Paris, redécouvrez les œuvres emblématiques qui font la renommée du lieu, de Raoul Dufy à Pierre Bonnard.

Elsa Shal_Les Extatiques_2020_LSM_image © JB_Lepeltier
  • Gratuit
  • Contemporain

Les Extatiques 2020 à la Défense et à la Seine Musicale

Esplanade de La Défense / Jardin de la Seine Musicale
Du 26 juin au 4 octobre 2020

Pour leur troisième édition, Les Extatiques investissent l’Esplanade de la Défense et les jardins de la Seine Musicale pour nous faire découvrir des œuvres d'art contemporain hors-normes !

Otto Freundlich Composition avec trois figures, 1911-1941 Musée de Montmartre
  • Classique

* Otto Freundlich, la révélation de l'abstraction au Musée de Montmartre

Musée de Montmartre
Du 30 mai 2020 au 31 janvier 2021

Le Musée de Montmartre consacre une belle exposition à Otto Freundlich, artiste allemand considéré comme l’un des premiers grands créateurs de l’art non-figuratif et l’un des fondateurs du constructivisme.

Comédie humaine Eduardo Arroyo Maison de Balzac
  • Contemporain

* La Comédie humaine, Balzac par Eduardo Arroyo à la Maison de Balzac

Maison de Balzac
Du 16 juin au 16 août 2020

La Maison de Balzac rend un bel hommage à Eduardo Arroyo, artiste espagnol qui consacra de nombreux dessins, collages et peintures à l’œuvre de Balzac.