*Exposition monographique de Jacques Monory à la Fondation Maeght

Fondation Maeght
Du 1er juillet au 22 novembre 2020

  • Exposition Jacques Monory - Image incurable n°26 1973
  • Exposition Jacques Monory - Opéra furia A n°8 1975
  • Exposition Jacques Monory - Dreamtiger n°4 1972

 

3

Un bleu étrange, semblable à un voile, qui agit comme une barrière de protection, à l’image d’une « glace pare-balles colorée ». C’est ce bleu qui a rendu Jacques Monory si célèbre. « Peindre en bleu permet de mettre la violence de la vie quotidienne à distance, de l'affronter et de faire penser que la vie est une illusion », se justifiait-il. Grâce à cette couleur, expression « du désir impossible » et de la « mise à distance du monde », selon lui, il transformait ses tableaux en thriller, tel un cinéaste, créant des atmosphères angoissantes, restituant des films noirs, froids et inquiétants, tout en protégeant le spectateur par un bleu écran.

La Fondation Maeght organise la première exposition monographique de Jacques Monory depuis son décès en 2018, afin de rendre hommage à ce maître de la monochromie. Elle vous projette à travers soixante ans de carrière à travers un parcours résolument non chronologique, qui fait dialoguer les œuvres entre elles.  Chaque peinture nous interroge sur la violence du monde dans lequel nous vivons, comme des arrêts sur images sur des scènes énigmatiques, souvent pessimistes.

La façade la Fondation Maeght : une œuvre d’art à part entière

La Fondation Maeght, inaugurée en 1964, est une fondation privée unique en Europe. Elle recèle d’œuvres contemporaines en tous genres mais la beauté du bâtiment ne réside pas uniquement dans ses collections permanentes, la façade en elle-même est un véritable bijou : elle est ornée par des créations, souvent immenses, d’artistes renommés comme la mosaïque murale de Chagall, les Amoureux, qui représente les fondateurs Marguerite et Aimé Maeght, accueillant les visiteurs, et les vitraux de Georges Braque. Un bassin de mosaïque, où sont représentés des poissons, a été réalisé par Braque également pour agrémenter le patio intérieur du musée et un jardin-labyrinthe de Joan Miró nous invite à l’évasion grâce à ses figures oniriques, souvent des animaux fantastiques.

FONDATION MAEGHT
Du 1er juillet au 22 novembre 2020
623 chemin des Gardettes, 06570 Saint-Paul-de-Vence