CID Grand Hornu
CID Grand Hornu

* Exposition Yves Brayer, un nouveau regard aux Baux-de-Provence

Musée Yves Brayer
Jusqu'au 31 décembre 2020

  • Cabanes en Camargue, 1969, Huile sur toile 81x100cm
  • Corrida aux Saintes-Maries-de-la-Mer, 1962, Huile sur toile 81x100cm
  • Hermione au chapeau de paille de Ségovie, 1963, Huile sur toile 100x73cm
  • La loge à l'Opéra, 1948, Huile sur calque marouflée sur toile 146x114cm
  • La montagne rouge aux Baux, 1948 , Huile sur toile 97x130cm
  • L'Alcazar de Tolède, 1927 Huile sur bois 33x41cm
  • Le nouveau pont à Venise, 1935, Huile sur toile 85x119,5cm
  • Le Val d'Enfer aux Baux, 1973, Huile sur toile 114x162cm
  • Les Arlésiennes en costume du dimanche, 1952, Huile sur toile 122x125cm
  • Bal au Palais Farnèse, Rome 1933, Gouache sur papier marouflé 83x83cm
  • Nu au Châle, 1933, Huile sur toile 175x76 cm
  • Printemps en Provence, 1962, Huile sur toile 97x130cm
  • Spahis à Marrakech, Maroc 1928, Gouache 47x67cm
  • Taxco pavoisé à Noël, 1963, Huile sur toile 130x97cm
  • Exposition Yves Brayer un nouveau regard au musée Yves Brayer- Le vieil amandier en fleurs, 1978
  • Exposition Yves Brayer un nouveau regard au musée Yves Brayer- Portrait d'Hermione à la robe rouge, 1955

 

16

Yves Brayer ne peut pas être catalogué dans une seule et unique rubrique, tant son œuvre est riche et diversifiée. L’artiste s’adonne tout d’abord à la peinture de paysages naturels en magnifiant la Provence, avec ses oliviers d’un vert profond et ses Alpilles d’un blanc tantôt éclatant, tantôt moucheté de vert sombre. Il représente ensuite la vie parisienne, avec par exemple une scène de loge à l’Opéra où une femme gantée et arborant une parure délicate se tient accoudée. Ses multiples voyages ont aussi constitué une source d’inspiration inépuisable à ses yeux : à Rome, il peint la valse effrénée d’un bal au palais Farnèse à Venise ainsi que le nouveau pont, toujours dans un style figuratif. Au Maroc, il immortalise des Spahis, un corps de cavalerie traditionnel haut en couleurs. Le musée Yves Brayer s’attache à montrer la pluralité de l’œuvre du peintre, essentiellement connu pour son abondante production de paysages, d’une grande poésie. On redécouvre ainsi ses dessins de nus et des portraits de son épouse adorée Hermione, à la fois sa muse, son modèle et son assistante, disparue l’été dernier. L’occasion de découvrir de nouvelles œuvres, dont certaines n’ont été que peu montrées au public.

  • Exposition Yves Brayer un nouveau regard au musée Yves Brayer- Portrait d'Hermione à la robe rouge, 1955

 

1

LE PORTRAIT D’HERMIONE À LA ROBE ROUGE

Yves Brayer vouait un amour sans limite à sa fidèle compagne, Hermione, et lui a consacré d’imposants portraits comme le Portrait d’Hermione à la robe rouge, où la jeune femme apparaît au premier plan, de profil, vêtue d’une robe aux couleurs ensoleillées, qui laisse ses épaules dénudées. Son nez, très droit, lui confère un port de tête altier. L’arrière-plan est volontairement neutre, quasi inexistant par sa couleur marron-ocre, en écho à sa chevelure châtain clair nouée en chignon. Toute l’attention du spectateur se focalise alors sur la muse du peintre et non sur un paysage qui pourrait le distraire. Seuls le dossier de la chaise ainsi qu’un éventail d’un noir profond ornent le tableau, de telle sorte que rien n’entrave la contemplation de l’épouse d’Yves Brayer. Un portrait digne de celui d’une reine.

MUSÉE YVES BRAYER
Jusqu'au 31 décembre 2020
Place François Hérain, 13520 Les Baux-de-Provence


Vous aimerez aussi…

Porky Hefer (Guest Room) © C.K. Mariot.
  • Contemporain

* L'exposition Places to be est à la Fondation Martell

FONDATION MARTELL
Du 25 juin 2020 au 2 janvier 2022

Pour cette exposition ,quatorze designers ont été mis au défi de proposer une pièce de vie habitable à partir d’un espace surréaliste, digne d'un Giorgio De Chirico, composé de cuves en inox circulaires. Chaque pièce est reliée à l’autre par des parois percées dans les cuves, comme dans un Cluedo grandeur nature.

serie "Melting Power" - Usine Alstom - Belfort -
Photo n°3 - Halle Transport - 2009 -C-print - 180 x 227 cm - 100 x 126 cm - 5 ex. de chaque
  • Contemporain
  • Photo

*Découvrez la photographie de Stéphane Couturier, nouvelle exposition de l'Artothèque

Artothèque
Jusqu'au 12 décembre 2020

Aussi surprenant que cela puisse paraître, l’Artothèque vient d’investir un ancien restaurant universitaire, le Repaire Urbain, en laissant visible le squelette du bâtiment en béton brut, alliant ainsi patrimoine et création contemporaine.

Rocks of Jávea and the white boat, 1905. Found in the Collection of Museo Carmen Thyssen, Málaga.
  • Classique

*Exposition Joaquín Sorolla à l'Hôtel de Caumont

Hôtel de Caumont - Centre d'art
Du 10 juillet au 1er novembre 2020

Lorsque l’on contemple les œuvres de Joaquín Sorolla, on voyage en Méditerranée, transporté par la blancheur éclatante des robes de ses pêcheuses, enivré par l’écume si réaliste de la mer.

Vue générale église de Graville - so romantic
  • Classique
  • En amoureux

*Exposition So romantic à l'Abbaye de Graville

Abbaye de Graville
Jusqu'au 1er novembre 2020

À flanc de coteau, on devine un clocher qui s’élève parmi une nature sauvage et qui offre une vue à couper le souffle. C’est l’Abbaye de Graville, un chef-d’œuvre de l’art roman datant du Xe siècle dont la langueur mélancolique a su inspirer les peintres de la première moitié du XIXe siècle, période où le romantisme trouve dans les ruines une exaltation des passions.


CID Grand Hornu