* Exposition Archipel au Musée d'arts de Nantes

MUSEE D’ARTS DE NANTES
De juin à mi-octobre 2020

  •  Isabelle Waldberg, Construction, 1944-1948, sculpture en tiges de fer sur base rectangulaire de bois noirci, 54,4 x 34 x 37 cm
  •  Marcel Duchamp, Porte-bouteilles (séchoir à bouteilles ou hérisson), vers 1921, fer galvanisé, 50,5 cm x 32,5 cm
  •  Ghérasim Luca, Cubomanie (Portrait de Melle Rivière d'après Ingres), sans date, collage, 25 x 18,2 cm
  •  Francis Picabia, Aello, vers 1930, huile sur toile, 169 x 169 cm

 

4

Eloignez-vous des sentiers battus en parcourant l’exposition Archipel librement, sans suivre un parcours type. Vous ne serez pas guidés par un ordre chronologique précis ni par des classifications d’œuvres d’art par catégories, comme dans une exposition traditionnelle, mais vous vous déplacerez de manière autonome dans ce véritable dédale de plus de 200 œuvres modernes d’époques diverses, du XIXe au XXIe siècle, issues du fonds de dotation de l’artiste Jean-Jacques Lebel.

C’est dans ce refus des étiquettes que réside la force de la rétrospective du musée d’arts de Nantes : des objets d’usage côtoient des sculptures mondialement célèbres, donnant vie à une expérience collective, qui efface les a priori. Ainsi, un Marcel Duchamp ou un Pablo Picasso entre en résonnance avec des œuvres méconnues de Ghérasim Luca et d’Isabelle Waldberg, les invisibles devenant visibles. L’œuvre de cette dernière a été délaissée par le marché de l’art, et pourtant sa sculpture surréaliste faite en tiges de buis gagne à être connue tant elle semble fragile et puissante à la fois. On vous souhaite un bon voyage dans cet archipel constitué d’îlots indépendants et en même temps liés par leur grande modernité.

MUSEE D’ARTS DE NANTES

De juin à mi-octobre 2020

10 rue Georges-Clemenceau, 44 000 Nantes