Exposition Divas, d'Oum Kalthoum à Dalida à l'Institut du Monde Arabe

Institut du Monde Arabe
Du 27 janvier au 25 juillet 2021

  • Affiche du film "Le Vendeur de bagues" de Youssef Chahine avec Feyrouz
  • Asmahan dans le film "Amour et vengeance"
  • Débuts égyptiens de Dalida
  • Pochettes de disques d'Oum Kalthoum

 

4

Les grandes divas arabes, d'Oum Kalthoum à Dalida

Les chanteuses, actrices et autres célébrités américaines du siècle passé font tellement partie de notre imaginaire qu’on en oublierait presque qu’il existait à la même époque, de l’autre côté de l’Atlantique, dans les pays arabes, des femmes qui faisaient chavirer les cœurs de millions de spectateurs. Émancipées, avant-gardistes ou visionnaires, ces divas incarnèrent la voix et le visage du monde arabe des années 1920 aux années 1970.

L’Institut du Monde Arabe rend un superbe hommage à ces femmes légendaires, d’Oum Kalthoum à Dalida, à travers une exposition immersive qui nous fait plonger au cœur de l’âge d’or de la musique et du cinéma arabes. Reconstitutions de décors, objets personnels, tenues, bijoux, mobilier, œuvres contemporaines, installations et projections vidéo vous feront marcher dans les pas des plus grandes divas du Moyen-Orient.

Vous pourrez vous promener dans les rues du Caire, vous faufiler dans les coulisses d’un cabaret, visiter un studio d’enregistrement et assister à un défilé de mode des plus belles robes de Sabah, célèbre diva libanaise, pour finir en plein cœur d’une comédie musicale. Vous découvrirez le rôle de premier plan qu’ont joué les femmes pionnières dans la révolution culturelle égyptienne des années 1920, parmi lesquelles la chanteuse Munira al-Mahdiya, « sultane de la chanson », ou Badia Masabni, reine des nuits du Caire.

Vous pénétrerez dans l’intimité de grandes divas de la chanson comme l’immense Oum Kalsoum, l’Algérienne Warda, l’Egyptienne Asmahan et la Libanaise Fairuz. Vous découvrirez également comment le cinéma a favorisé l’émergence du panarabisme grâce au rayonnement de stars comme Samia Gamal et Taheya Carioca, reines de la danse du ventre, ou d’Hind Rostom, la « Marylin Monroe orientale ». Les nostalgiques de Dalida se réjouiront de pouvoir d’admirer des documents et des objets inédits prêtés par son frère Orlando.

Une expo passionnante grâce à laquelle on redécouvre ces femmes d’exception qui ont incarné aux yeux du monde entier l’identité arabe.

Le saviez-vous ?

À la fin des années 1950, l’Egypte devient le troisième producteur mondial de films après les Etats-Unis et l’Inde. Le succès planétaire des comédies musicales égyptiennes fait alors la réputation de cet « Hollywood sur le Nil ».

Oum Kalthoum, Fairuz, Samia Gamal, Dalida … These legendary divas have imbodied the identity of the arabic world between the twenties and the the seventies. Discover their art, story and legacy within this immersive exhibition.


Vous aimerez aussi…

Exposition Modernités suisses au Musée d'Orsay - Ernest Biéler Ramasseuse de feuilles mortes, Vers 1909
  • Classique
  • Incontournable

Exposition Modernités suisses au Musée d'Orsay : le sacre de la peinture

Musée d'Orsay
Du 2 mars au 27 juin 2021

Au tournant du XXe siècle, l’art européen ne manque pas de grands noms. Mais qu’en est-il de la Suisse ? Modernités suisses revient sur cette période foisonnante où toute une nouvelle génération de peintres (comme Vallotton et Giacometti) revendiquera une puissance symbolique et décorative de la couleur.

Seurat Georges (1859-1891). Paris, musée d'Orsay. RF2511.
  • Incontournable

Le Musée d'Orsay célèbre les collections de Signac

Musée d'Orsay
Du 12 octobre 2021 au 13 février 2022

De Signac, on connaît la science du divisionnisme, les toiles à la palette multicolore et aux points minutieusement juxtaposés. Mais le peintre était tout autant un grand collectionneur,…

exposition-magritte en plein soleil-musée de l'orangerie- Magritte- La liberté des cultes-1A_09581
  • Incontournable

Magritte en plein soleil à l'exposition du musée de l'Orangerie

Musée de l'Orangerie
Du 10 février au 21 juin 2021

Pour la première fois, l’exposition regroupe une soixantaine de peintures et une quarantaine de dessins de ce que l’on nomme la « période Renoir » de Magritte, où se juxtaposent des petites touches de couleurs chatoyantes emplies de luxe, de calme et de volupté.

Lorimier Henriette (1775-1854). Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon. MV4829.
  • Incontournable

Le Musée du Luxembourg célèbre les femmes peintres dans sa nouvelle exposition

Musée du Luxembourg
Du 3 mars au 4 juillet 2021

Cette exposition critique propose un autre regard historique et esthétique sur l’œuvre de ces femmes. En se concentrant sur une période charnière s’étalant de 1780 à 1830, le parcours dévoile une véritable féminisation des arts depuis les années pré-révolutionnaires jusqu’à la Restauration autour de 80 œuvres d’Elisabeth Vigée-Lebrun, de Marguerite Gérard, de Marie-Guillemine Benoist ou de Constance Mayer.