Musée Courbet
Musée Courbet

Exposition Victor Hugo: la liberté au Panthéon

Panthéon
Jusqu'au 26 septembre 2021

  • Panthéon vue depuis la rue Soufflot
  • Nadar, Victor Hugo, 1878
  • Pierre Lampué, Funérailles au Panthéon
  • Funérailles de Victor Hugo, vue de la foule envahissant les Champs-Elysées, prise du haut de l'Arc de Triomphe, 1er juin 1885
  • Funérailles de Victor Hugo : l'Arc de Triomphe et le catafalque
  • Alfred Roll, La veillée sous l'Arc de triomphe le 31 mai 1885, 1903
  • Louis Antonin Neurdein, Funérailles de Victor Hugo, foule envahissant la rue Soufflot après le cortège, 1er juin 1885
  • Funérailles de Victor Hugo, la foule contenue par un cordon de gardes républicains. Paris, juin 1885.
  • Charles Hugo, Le Rocher des Proscrits, 1853
  • Charles Hugo, Victor Hugo sur le rocher des proscrits à Jersey, 1853-1855.
  • Achille Devéria, Portrait de Victor Hugo, 1829
  • François Pompon. Cosette. vers 1888
  • Jean-François Raffaelli, La fête des quatre-vingts ans de Victor Hugo, 1903
  • Victor Hugo, Exil (ou initiales)
  • Victor Hugo (1802-1885), La vague (ou Ma destinée), 1857
  • Anonyme, Le spectre de Victor Hugo
  • Anonyme, places à louer bd St Germain, 1885
  • Arsène Garnier, Victor Hugo Exilium Vita est, 1864-1868

 

18

« Je donne cinquante mille francs aux pauvres. Je désire être porté au cimetière dans leur corbillard. Je refuse l’oraison de toutes les églises ; je demande une prière à toutes les âmes. Je crois en Dieu. » indiquait Victor Hugo dans son testament, avant de s’éteindre le 22 mai 1885. Deux jours plus tard, la chambre des députés approuve presque unanimement l’organisation de funérailles nationales. L’événement, qui rassemble alors près de deux millions de personnes, demeure aujourd’hui encore ancré dans la mémoire collective. L’exposition retrace la veillée funèbre du 31 mai 1885 à l’Arc de Triomphe, puis le défilé du cortège jusqu’à l’entrée du poète au Panthéon le 1e juin. Archives, affiches, journaux, photographies, peintures, sculptures, dessin, objets et documents inédits issus des collections de la Maison de Victor Hugo à Paris seront présentés dans un parcours rendant hommage à l’auteur des Misérables qui, pour son dernier trajet, voulut humblement emprunter la voiture des miséreux.

 

Réservation obligatoire

Lien de réservation


Musée Courbet