* Exposition Genesis à La Sucrière

La Sucrière
Jusqu'au 26 juillet 2020

  • Les femmes mursi et surma sont les dernières femmes à plateaux au monde. Village mursi de Dargui, Parc national de Mago, près de Jinka, Éthiopie, 2007
  • Dans la région du Haut-Xingu, un groupe d’Indiens waura pêche dans le lac de Piyulaga près de leur village, État du Mato Grosso, Brésil, 2005
  • Baleine franche australe, Péninsule Valdés. Argentine, 2004
  • Iceberg entre l’île Paulet et les îles Shetland du sud dans la mer de Weddell, Péninsule Antarctique, 2005
  • Iguane marin. Galápagos, Équateur, 2004
  • Teureum, sikeirei et chef d’un clan mentawai. Ce chaman prépare un tamis à sagou à l’aide des feuilles de sagoutier, Île de Siberut, Sumatra occidental, Indonésie, 2008
  • Grandes dunes entre Albrg et Tin Merzouga, Tadrart, Sud de Djanet, Algérie, 2009
  • Les femmes du village zo’é de Towari Ypy ont l’habitude de se teindre le corps avec un fruit rouge, l’urucum ou roucou, qui sert aussi à la cuisine, État de Pará, Brésil, 2009
  • Manchots à jugulaire sur un iceberg, Îles Sandwich du Sud, 2009
  • Vue du confluent du Colorado et du Petit Colorado prise depuis le territoire Navajo, Arizona, États-Unis, 2010
  • Parc national de Kafue, Zambie, 2010
  • Lorsque le temps est particulièrement hostile, les Nénètses et leur troupeau peuvent rester plusieurs jours au même endroit. Nord de l’Ob, Cercle arctique, péninsule de Yamal, Sibérie, Russie, 2011

 

12

Laissez-vous porter par le bel hommage photographique de Sebastião Salgado à l’égard de la planète. Son nouveau projet Genesis regroupe plus de 200 photographies à couper le souffle, toutes réalisées en noir et blanc. Le résultat de huit ans de travail acharné et d’une trentaine de voyages dans le monde. C’est à travers cinq chapitres géographiques que l’artiste nous invite à partir à la découverte de paysages somptueux, d’animaux et de peuples à mille lieues de l’ère contemporaine. Une vraie « déclaration d’amour.» à notre chère planète. Une invitation au voyage qui nous rappelle ce qu’est l’immense beauté de la nature.

LA SUCRIÈRE
Jusqu'au 26 juillet 2020
49-50 Quai Rambaud, 69002 Lyon
Du mer. au dim. 10h-17h
Tarifs: 13€ / Réduits: 11€, 8€