* Exposition Le Cabaret du Néant au Château de Rentilly

Château de Rentilly
Jusqu'au 13 décembre 2020

  • Nemini parco memento mori
  • Exposition Le cabaret du néant au château de Rentilly-Alain Séchas Professeur Suicide, 1995
  • Albrecht Dürer, Le cheval de la mort, 1513 Collection des Beaux-Arts de Paris
  • Alicia Paz, Vanité, 1994
  • Exposition le cabaret du néant au château de Rentilly-Antoine Marquis, L'Île du docteur Moreau 2, 2007
  • Exposition le cabaret du néant-Graham Gussin, Spill, 2006
  • Exposition le cabaret du néant-Matthias Garcia Le labyrinthe (sans mystère) de l’amour, 2018
  • Exposition le cabaret du néant-Théodore Géricault, anatomie de l'homme, 1812
  • Exposition le cabaret du néant-Jean-Michel Alberola Rien, 1995
  • Exposition le cabaret du néant-Romain Moncet Last cigarette (série Mobiles), 2019

 

10

Le nom de l’exposition, « Le Cabaret du Néant », interroge. Il renvoie au cabaret à thèmes installé à Montmartre à la fin du XIXe siècle où le visiteur se retrouvait cerné par des crânes, des tibias et des croque-morts et était invité à boire une bière autour d’une table en forme de cercueil. L’exposition mêle des œuvres d’art ancien et de création contemporaine, issues de la collection de l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris et du FRAC Ile-de-France : de Dürer à Rembrandt, le spectateur contemple des toiles qui le poussent à réfléchir sur notre condition d’Homme mortel.

La mort ne cesse de susciter des interrogations, quelles que soient nos mœurs ou nos opinions religieuses.  Le fameux « Memento Mori », « souviens-toi que tu vas mourir », formule du christianisme médiéval évoquant la vanité de la vie terrestre, parcourt les arts, de la littérature à la peinture et le musée prend le parti d’aborder le néant, qui représente le vide, l’absence, la non-existence. Le rôle de l’art serait donc de sortir l’être humain du néant grâce à la création d’œuvres picturales.

All humans are mortal. The role of art is to get them out of nothingness, as shown in the exhibition "Le Cabaret du néant".