Piscine de Roubaix
Piscine de Roubaix

* Visite de l'exposition Pompéi fait renaître la cité légendaire au Grand Palais

Grand Palais
Jusqu'au 27 septembre 2020

C’était il y a presque exactement 2000 ans. La ville de Pompéi sera ravagée par ce qui demeurera comme l’une des plus grandes éruptions volcaniques de l’Histoire… Deux millénaires plus tard, le Grand Palais fait renaître de ses cendres cette cité engloutie. Si Pompéi a réussi à survivre à un tel événement, cela n’allait pas être la terrible pandémie qui ravage le monde actuellement qui allait pouvoir l’empêcher de revenir sur le devant de la scène. Des nuées ardentes qui se sont abattues sur la ville romaine comme un tsunami de gaz, de pierres et de cendres, laissant derrière elles une vie stoppée nette, ensevelie sous plusieurs mètres de fines particules… A tel point qu’il aura fallu 17 siècles avant de commencer à retrouver la trace de cette cité disparue. Et 250 ans de fouilles intensives… Alors oui, Pompéi sait ce qu’est une catastrophe naturelle et sait être patiente… et nous aussi. Une plongée dans le passé, au cœur de la ville antique, aux côtés des ombres des passants de l’époque, errant tranquillement dans les ruelles aux façades animées, peut-être la rue des Balconi qui sait ?… Des habitants insouciants, à mille lieues d’imaginer l’imminence du drame qui les attend. Nous y sommes presque. Sur les murs sont projetées à 360° des ombres chinoises pour nous mettre dans l’ambiance. Mais nous, nous sommes prévenus. D’une minute à l’autre, le cône du Vésuve, éminemment menaçant, risque de se mettre en activité… Le panache volcanique s’élèvera à 32 kilomètres de haut, retranscrit ici sur un écran géant au réalisme troublant. Et même si le dispositif est assez attendu, théâtral pour certains, un peu gadget pour d’autres, il n’en demeure pas moins émouvant, voire glaçant. L’effet est là. Face à ce volcan en éveil crachant son épais nuage de cendres, aux tremblements, aux éboulements de toutes parts, on se sent à notre tour pris au piège. Après les grondements pétrifiants, silence. Que se passe t-il après ? Une tragédie si soudaine et violente qu’elle a arrêté le temps. Et a conservé sa mémoire. Le drame fascine. Les chercheurs et autres archéologues entreprennent des fouilles depuis Charles III pour exhumer les trésors ensevelis sous les 4 km3 de cendres. Et loin de se contenter de faire uniquement dans le « spectaculaire » l’exposition nous apporte des pièces exhumées rarissimes qui ne voyagent jamais d’ordinaire. Parmi eux, une incroyable mosaïque de 45 cm de côtés, représentant Bacchus et Ariane, une fresque de Vénus sur un char tiré par des éléphants, un vase de banquet en bronze, une statue en marbre de Livia – épouse de l’empereur Auguste  – qui se tenait dans le péristyle de la célèbre villa des Mystères, des bijoux délicats en or et émeraudes, un seau ayant conservé les pierres de l’éruption, un candélabre, un miroir, des amulettes extraordinaires. On aurait aimé découvrir davantage d’objets. Reste que la cité légendaire est décidément bel et bien immortelle.

  • Vue de l'exposition Pompéi
  • Vue de l'exposition Pompéi
  • Vue de l'exposition Pompéi
  • Vue de l'exposition Pompéi
  • Vue de l'exposition Pompéi
  • Vue de l'exposition Pompéi
  • Vue de l'exposition Pompéi

 

7

Au cœur du drame

Dans la nuit du 24 octobre de l’an 79 eut lieu l’éruption volcanique la plus célèbre de l’Histoire : celle du Vésuve, qui engloutit la ville tristement célèbre de Pompéi. C’est paradoxalement grâce à cet événement tragique qui dévasta la ville et anéantit sa population que nous connaissons si bien cette cité figée dans le temps, bâtie par les Étrusques, les Samnites et les Romains.

Le Grand Palais nous propose de redécouvrir son histoire fascinante à travers une exposition numérique immersive qui nous présente Pompéi de manière inédite ! Prises de vue en très haute définition et reconstitutions 3D d’une extrême précision réalisées grâce à des technologies de pointe (cartographie laser, thermographie infrarouge, photogrammétrie...) vous permettent de prendre part tour à tour à la vie trépidante de la cité, à son destin funeste et à sa glorieuse redécouverte.

Plongez dans l’effervescence de ses rues animées avant de revivre le drame au cœur de la ville, en vous laissant submerger par la coulée de lave. Vous pourrez ensuite vous mettre dans les chaussures d’un archéologue du XVIIIe découvrant ces vestiges oubliés et admirer les reproductions des fresques qui décoraient les plus belles villas pompéiennes.

L’expérience est complétée par de nombreux objets, dont certains récemment mis au jour, comme un trésor d’amulettes et divers ustensiles, un lapin en marbre et une magnifique mosaïque du nympheum Ariane et Dionysos. Autant de témoignages du faste de Rome et de l’extraordinaire concentration d’œuvres d’art antique dont bénéficiait Pompéi. L’occasion de découvrir ce site archéologique unique comme vous ne l’avez jamais vu !

  • Fouilles à Pompéi
  • Fouilles à Pompéi
  • La Livia, 1er siècle après J-C
  • Lapin
  • Panneau mosaïque en opus vermiculatum, Dionysos et Ariane avec offrande mosaïque
  • Reconstitution éruption Vésuve
  • Vénus sur son char tiré par des éléphants
  • Peinture Thermopolium
  • Peinture Thermopolium
  • Reconstitution de la Rue Fortuna
  • Reconstitution maison Pompéi, vue triclinium vers jardin
  • Pompéi Grand Palais -Reconstitution rue pompéienne

 

12

Le saviez-vous ?

C’est en 1592 que sont découverts les premiers vestiges de Pompéi. Il faut attendre le début du XVIIIe siècle pour que soient menées les premières fouilles archéologiques. Le site est devenu depuis l’un des plus célèbres au monde. Il a été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1997.

Rediscover Pompeii thanks to this incredible immersive exhibition that recreates the history of the city. Pompeii as you’ve never seen it !



Piscine de Roubaix