Adobe
Adobe

Ipoustéguy, de la plume au trait exposé au musée Arthur Rimbaud

Musée Arthur Rimbaud
Du 15 décembre 2020 au 14 février 2021

  • Ipoustéguy, A Ambrose Bierce, bronze, 1997
  • Ipoustéguy, Petite Louise Labé, bronze, 1982
  • Ipoustéguy, Visage de Rimbaud, bronze, 1984
  • Ipoustéguy, L'homme aux semelles devant, 1985

 

4

Paris, Ve arrondissement, port Saint-Bernard sur les berges de Seine : Arthur Rimbaud, lascif, dans son bateau ivre, repose sur ses propres talons. L’homme aux semelles devant fut commandé à Ipoustéguy par François Mitterrand en hommage au poète maudit que Verlaine surnommait « l’homme aux semelles de vent ». Alors que le parti-pris esthétique de ce bronze monumental fut vivement critiqué, le sculpteur reçoit la même année les très prestigieux insignes de la Légion d’honneur. En 2020, il aurait eu cent ans. Belle occasion pour célébrer l’œuvre à la densité merveilleuse de cet artiste prématurément post-moderne que de réunir en cette fin d’année sept expositions conçues comme autant d’échos aux différentes facettes de son œuvre. Le musée Arthur Rimbaud rassemble sculptures, dessins, livres, manuscrits et archives autour de la plus célèbre sculpture rimbaldienne, tout en illustrant également les autres amours littéraires d’Ipoustéguy : Georges Bernanos et Louise Labé dialoguent avec René Char et Gilles Deleuze. Hommage touchant à celui qui descendait, comme le poète, des fleuves impassibles de l’art et de la beauté.

Le saviez-vous?

Ipoustéguy, pseudonyme de Jean Robert, est en fait le nom de jeune fille de la mère du sculpteur, coiffeuse de profession.

MUSÉE ARTHUR RIMBAUD
Du 15 décembre 2020 au 14 février 2021
Quai Arthur Rimbaud, 08000 Charleville-Mézières



Adobe