* L'art abstrait est à l'honneur dans la nouvelle exposition de la galerie Rouan

Galerie Rouan
Jusqu'au 31 décembre 2020

  • Ralph Resch (détail)
  • Hervé Dega (détail)
  • Eric Vecchione (détail)

 

3

Ralph Resch, Hervé Dega et Éric Vecchione : la Galerie Rouan met ces trois noms à l’honneur dans son accrochage dédié à l’abstraction. Les toiles du premier ont le goût de l’informel : sans jamais figurer, c’est l’acte même de peindre qui donne sa puissance à l’expressionnisme pictural. À la manière d’un Mark Rothko, les tons s’équilibrent dans des camaïeux harmonieux et saisissants. Ralph Resch peint des grands formats où le figuratif se schématise pour s’achever dans l’abstraction. Le pigment, la toile et l’outil deviennent les indices d’une lutte charnelle entre l’artiste et son œuvre. Hervé Dega, lui, « malmène ses outils depuis vingt ans ». C’est du moins ce qu’il affirme malicieusement avant de préciser : « Ils sont le lien entre mon énergie et ce que la toile dira. ». Le geste, vif et spontané, révèle la profondeur de significations de la matière dans une recherche de la mémoire et du temps qui passe, ce que symbolise le travail de la matière et la résurgence de ses couches les plus anciennes que l’outil du peintre restaure. À coups de spatule et de couteau, Éric Vecchione est tout autant sculpteur que peintre : la matière, sans cesse rajoutée, ôtée, travaillée, mélangée, dote ses toiles d’un relief fascinant. Son travail est empreint des traces de l’abstraction, inspirées par les plus grands, de Hans Hartung à Vassily Kandinsky ou Georges Mathieu.