Un soulier de Marie-Antoinette vendu 43 750 euros aux enchères

  • Le soulier blanc de soie de Marie-Antoinette

 

1

Avec ses joues rosées, ses coiffures extravagantes et ses robes majestueuses, on reconnaît entre mille les portraits de Marie-Antoinette, l’une des reines les plus admirée dans le monde. Rien d’étonnant donc à ce que la vente aux enchères d’un de ses souliers de soie ce dimanche ait provoqué un vif intérêt chez les collectionneurs internationaux.

Un prix qui flambe

La vente a été organisée par la maison versaillaise Osenat le 15 novembre dernier. Parmi les biens, l’annonce d’un nom, celui de « Marie-Antoinette » qui fascine partout dans le monde depuis des siècles. La figure de la reine d’origine autrichienne, décapitée sous la Terreur en 1793, reste dans toutes les mémoires. Acquérir ce petit soulier de soie, tout de blanc et ravissant à souhait, nous ramène dans les meilleurs contes. Les organisateurs l’estimaient entre 8000 et 10 000€. Ils ont été étonnés de constater à quelle allure les prix ont flambé, atteignant finalement la somme de 43 750 €, soit quatre fois le prix estimé !

  • Sur le talon du soulier est inscrit le nom de la Reine Marie-Antoinette

 

1

L’histoire d’un soulier blanc

D'après la maison Osenat, ce petit soulier blanc « en soie sur le tiers avant et en chevreau aux trois quarts arrière » dispose de « quatre rubans plissés », une semelle en cuir et un « talon recouvert de peau vernie grise » sur lequel est inscrit le nom de la Reine. Toujours selon ses dires, il mesure 22,5cm de longueur, ce qui correspondrait aujourd’hui à une pointure 36.

Sous la Terreur, la chaussure aurait été remise à Marie-Emilie Leschevin de Prévoisin, une amie proche de Madame Campan, la première femme de chambre de la Reine. Ses descendants l’auraient ensuite conservé depuis la fin du XVIIIe siècle jusqu’à cette mise en vente.

  • François-Jean Garneray, Molière honoré par Louis XIV, 1824

 

1

Une vente royale

A côté de cette pièce remarquable, médaillons, tableaux, pièces, livres, manuscrits et mèches de cheveux étaient de mise. Sur le thème de « la royauté à Versailles », ces 169 objets ont été vendus entre 100 et 150 €, le plus cher étant un tableau de François-Jean Garneray, Molière invité à la table du Roi Soleil, acquis à 75 000 €.


Vous aimerez aussi…

croods-familyportrait

Les Croods 2 sont de retour le 27 janvier prochain !

Les Croods sont de retour ! Notre famille préhistorique préférée est sortie de sa caverne pour montrer ses crocs. Après avoir survécu à toutes sortes de créatures dangereuses et d'événements catastrophiques, le clan a décidé de chercher un nouvel endroit où vivre. Une chose est sûre : il n'est pas au bout de ses surprises.

Régalade

Guide Michelin : le fleuron des restaurants parisiens s'invite chez vous

On si on changeait un peu du classique pizza-coca-burger ? Parce-qu'on a mille manières de se faire plaisir, et qu'on a la chance de vivre dans un pays de gastronomie où manger est un art, nous vous avons réuni les meilleures adresses pour commander ou se faire livrer les plats des grands chefs de Paris, tous classés au guide Michelin.

masque-toolate-street-artiste-paris

Un street-artiste expose les masques de "50 connards" jetés dans les rues parisiennes

On les connaît par cœur ces masques tout bleus et peu esthétiques qui sont aujourd'hui devenus incontournables, un peu malgré nous. On les qualifie de "jetables" et c'est visiblement pris au pieds de la lettre, puisqu'on en trouve régulièrement dispersés sur les trottoirs des villes. Un problème écologique que n'hésite pas à dénoncer Toolate, un street-artiste niçois, dans sa nouvelle exposition.

comédie française
  • Théâtre
  • À la maison

* La Comédie française lance une nouvelle émission en direct !

A l'heure où les livres sont "non essentiels" et les théâtres ferment, la Comédie française hisse les voiles vers le tout numérique. Du lundi au samedi, la Comédie d'automne présente en direct les diverses actualités, conseille sur les lectures de confinement et fait découvrir des créations scéniques en exclusivité.