Nouvelles peintures rupestres en Amazonie

  • Peintures à Cerro Azul, Colombie

 

1

Des milliers de peintures rupestres situées dans la partie colombienne de la forêt amazonienne ont été dévoilées au grand public à l’occasion de la sortie de la série documentaire britannique « Jungle mystery : lost kingdoms of the Amazon » le 5 décembre dernier sur Channel 4.

Elles sont restées dans l’ombre 12 500 ans. Cachées dans la partie colombienne de l’Amazonie, des milliers de peintures préhistoriques ont été dévoilées dans la série documentaire de la chaîne britannique Channel 4, « Jungle mystery : lost kingdoms of the Amazon », le 5 décembre dernier. Les spectateurs ont pu découvrir des milliers de représentations humaines et animales réalisées sur quelques 13 kilomètres de parois rocheuses du site montagneux de Serranía de la Lindosa, dans le parc national Chiribiquete. Mises au jour par une équipe d’archéologues britannico-colombienne, sous l’égide du Conseil européen de la Recherche, les peintures sont attribuées aux plus anciens peuples de la région.

Les peintures, réalisées à l’ocre et mettant en scène chevaux et mastodons (ancêtres lointains des éléphants), laissent penser que ses auteurs ont connu un paysage semblable à la savane, estiment les chercheurs. Une réalité dure à imaginer en plein cœur de la plus grande forêt tropicale du monde.