Un nouveau Tiepolo pour le Louvre

  • Giambattista Tiepolo, Junon au milieu des nuées, vers 1735
  • Giambattista Tiepolo, Junon au milieu des nuées, vers 1735

 

2

Le musée de Louvre a tout juste signé pour l’acquisition d’un nouveau chef-d’œuvre du maître italien. Junon au milieu des nuées, fresque montée sur parquetage de bois de 3,5 mètres sur 2,1 a été réalisée par Giambattista Tiepolo (1696-1770) vers 1735. L’œuvre fut peinte directement sur le plafond auquel elle était destinée, sur un enduit frais (alla fresca) en l'espace d'une journée, avant que le plâtre ne sèche. Après avoir été détachée de son support initial, elle fut transposée sur une toile, actuellement remontée sur parquetage de bois. Elle fut originellement commandée par Gerardo Sagredo, alors procurateur de Saint-Marc, charge prestigieuse de la République de Venise, pour orner le Palais Sagredo de Venise où elle est demeurée jusqu'à la fin du XIXe siècle avant de rejoindre une collection privée italienne. L'achat a été soutenu à hauteur de 1,5 million d'euros par la Société des Amis du Louvre et rejoindra les galeries du musée après une restauration.

« Nous avions plusieurs tableaux de Tiepolo mais aucun d'une dimension comparable à celui-ci. Nous n'avions que de petits tableaux, pour la plupart des esquisses pour des décors. Il était opportun de faire entrer une œuvre de cette dimension qui permette d'illustrer la dimension monumentale de sa création. Parce que Giambattista Tiepolo était avant tout un décorateur. Il a peint des décors profanes et religieux. C'est un artiste qui a eu une activité très abondante avec une invention sans cesse renouvelée. Il a travaillé à Venise, mais aussi à Udine, Milan ou Bergame. Mais aussi en dehors de l'Italie, à Wurtzbourg. Là, il a laissé son décor le plus vaste, celui du plafond de l'escalier de la résidence de Wurtzbourg qui est sans doute le décor le plus important de tout l'art européen de tout le XVIIIe siècle. Et il a fini sa carrière à Madrid où il a réalisé des grands décors à fresque pour le palais Royal. Nous n'avions pas d'œuvre de ce type : c'est pourquoi nous avons estimé que c'était une chance d'acquérir ce tableau. » explique à ce titre Stéphane Loire, conservateur au département des peintures au Louvre, au micro de France Inter.

Junon et la mythologie

Dans la mythologie romaine, Junon est la plus importante déesse du Panthéon (Héra pour les Grecs). Reine des dieux, protectrice du mariage et de la fécondité, elle est la fille de Rhéa et Saturne et est l'épouse de Jupiter.


Vous aimerez aussi…

gare du nord
  • Actu
  • Festival

Le festival de la BD d'Angoulême s'expose en gare(s)

Reporté au mois de juin, le festival de la BD d'Angoulême et la SNCF se sont associés pour exposer les artistes dans plus de quarante gares de France. Une belle initiative qui fait la part belle au 9e art !

babytrump
  • Actu
  • Insolite

L'égo surdimensionné de Trump entre au musée de Londres

Le Trump Baby gonflable de 6 mètres de haut avait fait sa première apparition devant le Parlement londonien en 2018. Il entre aujourd'hui au musée dans la lignée de ces mouvements de contestation.

nuit-de-la-lecture-virtuelle
  • Actu
  • Littéraire

Échappez-vous grâce aux Nuits de la Lecture 2021

Malgré le couvre-feu, la nouvelle édition des Nuits de la lecture aura bien lieu ! Celle-ci réunira, à distance et sur les lieux, tous les acteurs du livre autour d'une passion commune. Venez découvrir notre sélection !

Moi Mikko et Annikki
  • Actu
  • Littéraire

L’illustratrice de BD Tiitu Takalo auréolée du prix Artémisia

La finlandaise Tiitu Takalo a reçu, le 9 janvier dernier, le prix féministe Artémisia pour sa bande-dessinée « Moi, Mikko et Annikki ». Ce prix récompense chaque année des autrices et dessinatrices de bande-dessinée pour en améliorer la visibilité.