Cité du Vin
Cité du Vin

Les oeuvres lumineuses de Zao Wou-Ki exposées à l'Hôtel Caumont d'Aix-en-Provence

Hôtel de Caumont Centre d'Art
Jusqu'au 10 octobre 2021

  • Zao Wou-Ki dans son atelier de campagne, vers 2000.
  • Ciel, Zao Wou-Ki
  • 01.10.73, Zao Wou-Ki, 1973
  • 06.10.71, Zao Wou-Ki, 1971.
  • Hommage à José Luis, Zao Wou-Ki, 1988
  • 14.03.92, Zao-Wou-Ki, 1992
  • 01.10.73, Zao Wou-Ki, 1973
  • Diptyque Il ne fait jamais nuit, Zao Wou-Ki, 2005
  • Ville engloutie, Zao Wou-KI
  • Sans titre, Zao Wou-Ki, vers 1950
  • Sans titre, Zao Wou-Ki, 1949
  • Sans titre (La Cavalierie), 2008Zao Wou-Ki,
  • Hommage à Turner, Zao Wou-Ki, 1975
  • Hommage à Henri Matisse, Zao Wou-Ki, 1986
  • Hommage à Henri Matisse I, Zao Wou-Ki, 1986
  • Hommage à Cézanne, Zao Wou-Ki, 2005
  • Feuille du carnet peint à Saint-Jeoire-en-Faucigny, 1950

 

17

« Donner à voir ce qui ne se voit pas. » L’Hôtel Caumont d’Aix-en-Provence met à l’honneur le peintre de la lumière, Zao Wou-Ki.

Né à Pékin en 1920, l’artiste d’origine chinoise – qui obtient la naturalisation française en 1964 – se spécialise dans la représentation de la lueur, nocturne et diurne. Son objectif ? Faire ressortir ce à quoi on ne porte pas attention ou, au contraire, faire disparaître les formes usuellement distinctes. Totalement imprégné du travail du peintre impressionniste Paul Cézanne – comme l’atteste son diptyque Hommage à Cézanne, réalisé en 2005 – Zao Wou-Ki met en scène un paysage où les teintes de vert, de jaune et de bleu se confondent, rappelant une aquarelle dont les différentes encres se seraient fondues entre elles. Comme Cézanne, Zao Wou-Ki est influencé par la lumière chatoyante et les paysages vallonnés du sud de la France. Ses œuvres, toujours empreintes de poésie, bien qu’infiniment douces, frappent le regard et ne laissent pas le spectateur indifférent. La quête d’espace est également omniprésente chez l’artiste franco-chinois, façonnée par le contact de Zao Wou-Ki avec l’expressionnisme abstrait américain.

Une exposition à voir absolument, tant l’artiste est rare à France. En effet, avant la rétrospective Zao Wou-Ki au Musée d’Art moderne de Paris en 2018, les dernières présentations parisiennes des toiles et encres du peintre remontent à 2003. 

 

Réservation obligatoire

Lien de réservation

Vous aimerez aussi…

© Arts in the City
  • Incontournable

 Découvrez l'incroyable alphabet de verre de JB Sibertin-Blanc au Musverre

MusVerre
Jusqu'au 9 janvier 2022

Le MusVerre invite Jean-Baptisite Sibertin-Blanc pour une nouvelle exposition autour des lettres ... en verre. C’est le moment de réviser son alphabet !

L'école du regard, Musée des beaux arts de Caen, Matthias Stomer, Annonce de la naissance de Samson, vers 1630- 1632
  • Classique

L'école du regard de Caravage exposée au musée des Beaux-Arts de Caen

Musée des Beaux-Arts de Caen
Du 29 mai au 17 octobre 2021

Vous connaissez sans doute Le Caravage, ce peintre du clair-obscur inclassable parmi les genres tant son œuvre est unique. Le musée des Beaux-Arts de Caen vous invite à cette magnifique exposition qui retrace son œuvre et -surtout- celle de ses apprentis.

Exposition du merveilleux en architecture au conte photographique, NY 3, Philippe de Gobert, MuMA
  • Contemporain
  • Photo

Le havre de paix de Philippe de Gobert exposé au MuMA

Musée d'art moderne André-Malraux
Jusqu'au 7 novembre 2021

Invité par le MuMa - Musée d’art moderne André Malraux, l’artiste bruxellois Philippe de Gobert livre un remarquable travail photographique inspiré de l’architecture et de l’atmosphère si particulière de la ville du Havre.

couv
  • Littéraire
  • Classique

L'exposition Salammbô au musée des Beaux-Arts de Rouen redonne vie au roman de Flaubert

Musée des Beaux-Arts de Rouen
Du 19 mai au 19 septembre 2021

A l’occasion du bicentenaire de la naissance de Flaubert, le musée des Beaux-Arts de Rouen s’associe au Mucem et au Bardo de Tunis pour dévoiler les diverses œuvres influencées par la lecture du roman culte de Gustave Flaubert.


Cité du Vin