Le virtuose de l'audiovisuel James Coleman exposé au Centre Pompidou

Centre Pompidou
Du 9 juin au 23 août 2021

  • James Coleman, Still Life,2013-2016
  • James Coleman, Retake with Evidence, 2007
  • James Coleman, Lapsus Exposure,1992-1994
  • James Coleman, Lapsus Exposure, 1992-1994
  • James Coleman, Slide Piece, 1972-1973
  • James Coleman, So Different... and Yet, 1978-1980
  • James Coleman, Charon MIT Project,1989

 

7

Le Centre Pompidou nous propose une rétrospective tout en rétroprojecteurs en l’honneur de l’artiste irlandais James Coleman, virtuose de l’audiovisuel contemporain. Par une installation minimaliste et magnétique, vous vivrez une expérience unique où images et sons se déconstruisent au fil des négatifs. Photographies impénétrables, films aux séquences effacées, diapositives projetées en boucle se bousculent sur les murs en dissonance avec la voix off – une voix hypnotique et linéaire, dépossédée de son humanité et pourtant profondément habitée. Laissez-vous guider et pénétrez, comme un funambule en équilibre sur une pellicule, dans l’univers vertigineusement perturbant de James Coleman. Par un dispositif plastique aussi dépouillé que celui employé lors d’expériences scientifiques, explorez les mécanismes de la cognition humaine, méthodiquement, en les appliquant à vous-même ; devenez à la fois sujet et investigateur de votre propre conscience. L’audiovisuel et l’effet qu’il procure prennent alors une tout autre tournure, jamais ressentie jusque-là, celle d’une profonde incapacité à retranscrire la réalité – et pourtant ne serait-ce pas le médium le plus fiable en ce domaine ? Avec James Coleman, l’image semble s’émanciper de son créateur jusqu’à développer sa propre intelligence. Elle ne nous aura alors jamais paru si étrangère.

 

Réserver ici