Musée Courbet
Musée Courbet

Napoléon en légendes à l'exposition du Palais Fesch

Palais Fesch
Du 25 juin au 1er octobre 2021

  • Jean-Louis-Ernest Meissonier, Campagne de France, 1814
  • Oscar Rex, C'est fini : Napoléon Ier à Sainte-Hélène
  • Paul Delaroche, Napoléon à Fontainebleau, le 31 mars 1814
  • Vue du Palais Fesch

 

4

Le Palais Fesch revient dans une magnifique exposition sur la légende qui s'est construite autour de Napoléon Bonaparte après sa mort.

Il n’y avait qu’Ajaccio – ville natale du Petit Caporal – pour commémorer le bicentenaire de la mort de l’Empereur au travers d’une ex-position tournée vers une seconde naissance... Celle du mythe napoléonien, non celui forgé de son vivant mais peu à peu après sa mort et ce notamment à travers l’essor du mouvement roman-tique. Érigé en figure prométhéenne des arts et des lettres, Napoléon influencera, par-delà la tombe, de grands noms de la peinture comme Delaroche ou Géricault et de la littérature tels que Balzac, Stendhal ou Victor Hugo, qui consacrera tout un chapitre des Misérables à la ba-taille de Waterloo. Riche de plus de 250 œuvres, l’exposition nous conduit sur les pas d’un homme qui aura grandement contribué au récit de sa propre légende, comme en témoignent les mémoires que le fidèle Las Cases rédige à son chevet et qui deviendra rapidement un chef-d’œuvre, que ses partisans continueront de faire circuler secrètement pendant la Restauration parmi une foule d’autres objets séditieux qui porteront en eux les fondements de la doctrine bonapartiste. Notre regard s’attarde notamment sur L’apothéose de Napoléon Ier, une œuvre monumentale de Jean-Baptiste Ingres disparue dans les flammes de l’Hôtel de Ville en 1871, symbole de l’empreinte laissée par l’Empereur jusqu’à l’avènement du Second Empire.

PALAIS FESCH -MUSÉE DES BEAUX ARTS
Du 25 juin au 1er octobre 2021
50 rue Fesch, 20 000 Ajaccio


Vous aimerez aussi…

Jean-Michel Coulon, huile sur toile, 1970+
  • Contemporain

Les petits formats de Jean-Michel Coulon, l'homme aux 900 tableaux cachés, exposés à la galerie 50

Galerie 50
Jusqu'au 31 août 2021

En marge de son exposition d’été dédiée au peintre cubiste André Lhote, le collectionneur réserve exceptionnellement un mur de sa galerie aux petits formats des années 70 et plus de Jean-Michel Coulon, figure incontournable de l’abstraction parisienne des années 40/50.

Alessandro Mendini, Canapé Kandissi, 1979
  • Incontournable

Futurissimo : Le design futuriste des années 30 mis à l'honneur dans l'exposition de l'Hôtel des Arts TPM

Elaborée à partir des collections du Centre Pompidou, l'exposition de l'Hôtel des Arts TPM nous fait découvrir des pièces emblématiques du design italien qui hérite, dans les années 1930, d’une culture d’avant-garde inspirée du futurisme.

exposition un empereur romain un mortel parmi les hommes musée de la romanité.jpeg
  • En famille

L'empereur romain, un mortel parmi les dieux dans l'exposition du musée de la romanité

L'empereur romain, un mortel parmi les dieux
Du 19 mai au 19 septembre 2021

Art, politique et religion : une exposition où les portraits du pouvoir antique se dressent à la croisée des genres. C’est sous le règne d’Auguste, de 27 av. J.-C. à 14 ap. J.-C. qu’est élaboré le premier culte impérial.

Collection permanente, Une plongée dans l’histoire des Cévennes, Maison Rouge, plaque muletière 2
  • En famille

Une plongée dans l’histoire des Cévennes exposée au Musée des vallées Cévenoles de Saint-Jean-du-Gard

À Saint-Jean-du-Gard, voyagez sur les terres des Cévennes avec la surprenante collection du Musée des Vallées Cévenoles.


Musée Courbet