Une toile de David Bowie, achetée 5 dollars canadiens, revendue une petite fortune

  • David Bowie, Dhead XLVI, 1997
  • Dhead XLVI, 20x25cm

 

2

Estimé entre 6 000 et 8 000 euros, ce petit tableau a trouvé acquéreur pour la modique somme de 108.120 dollars canadiens (73.600 euros) lors d’une enchère en ligne.

Acheté 5 dollars dans un magasin caritatif par un chineur avisé, cette toile intitulée DHead XLVI, signée et datée à 1997 au verso, ne dépasse pas les 20cm de largeur sur 25cm de hauteur. Entre figuration et abstraction, elle s'inscrit dans le cadre d'une série de portraits réalisés par David Bowie et baptisés Dead Heads ou DHeads - Têtes mortes, qui représentent l’artiste ou certains de ses proches. L'œuvre dont il est ici question est un autoportrait de profil sans traits visibles sur fond rouge. Au visage pâle et à la chevelure flamboyante s'ajoutent le bleu, des tonalités non sans rappeler le personnage de Ziggy Stardust avec lequel David Bowie deviendra une icône du glam rock.

Si l'on retient surtout la carrière musicale de l'artiste, l'on éclipse trop souvent le versant pluridisciplinaire de son œuvre : le mime, l'acting, la photographie et bien évidemment la peinture. Teintées de noirceur et de provocation, ses œuvres picturales se situent entre post-modernisme et néo-expressionnisme, au croisement de Frank Auerbach, David Bomberg, Francis Bacon et Francis Picabia.

  • David Bowie, autoportrait
  • David Bowie, Child in Berlin,1977
  • David Bowie, DryHeads, Capetown, 1995
  • David Bowie, Hearts Filthy Lesson, 1995
  • David Bowie, I am a World Champion, 1977
  • David Bowie, portrait of JO, 1976
  • David Bowie, Present future accepted,1995
  • David Bowie, Squeeze 2000,1996
  • David Bowie, The rape of Bigarschol, 1996

 

9

Disparu en 2016 à l'âge érotique de 69 ans, David Bowie a depuis donné son nom à une rue parisienne dans le 13e, à un astéroïde plus éloigné que le soleil et même à une espèce d'araignées, les Heteropoda davidbowie. Une statue lui est aussi dédiée dans le Buckinghamshire, et un billet de la monnaie de Brixton a été dessiné à son effigie. Présent dans nos rues, nos oreilles, nos mains et notre ciel, nous ne sommes pas prêts de l'oublier…