Un fleuron architectural signé Gaudí disponible pour 1 euro

  • Casa Vicens
  • Chambre
  • Salle à manger
  • Fumoir
  • Patio
  • Jardin

 

6

Au risque de vous décevoir, ce n'est pas pour acheter, seulement pour y passer la nuit… Au programme : dégustation d'un menu étoilé dans l'époustouflante salle à manger, digestif dans le fumoir oriental néomauresque, une nuit dans la luxueuse chambre en trompe-l'œil, petit déjeuner dans le jardin méditerranéen. Alors, toujours déçu ?...

Ce n'est pas la Sagrada Familia, mais c'est tout comme ! Il s'agit de la première demeure du légendaire architecte catalan, la Casa Vicens, disponible pour un euro symbolique. La plateforme de location de logements particuliers Airbnb a récemment annoncé qu'elle proposerait à la location la Casa Vicens. Deux visiteurs - les premiers inscrits sur la plateforme - pourront passer une nuit dans ce monument atypique vieux de 136 ans, mêlant Art Nouveau et style néo-mudéjar. Une occasion unique de contempler les décors surréalistes pensés par l’architecte Antoni Gaudí (1852-1926), pionnier du mouvement moderniste catalan.

La demeure aux influences mauresques est l'une des premières du mouvement Art nouveau. Elle comprend trois étages décorés en extérieur d'"azulejos", ces carreaux de faïence typiques, et de briques. L'intérieur est une invitation à la rêverie, avec des motifs floraux en ornementation et au sol en mosaïque.

La location d'une journée et d'une nuit comprend :

-Une visite de bienvenue avec l’hôte d’un soir Emili.
-Un accès inédit et privatif à cette maison d’été familiale du XIXe siècle conçue par le seul et unique Antoni Gaudí.
-La possibilité de déguster un menu étoilé au Guide Michelin inspiré par le style de Gaudí, dans un espace unique ; suivi d’un délicieux digestif dans le « fumoir ».
-Un petit-déjeuner méditerranéen complet dans le luxuriant jardin privé de la ville (les meilleures pâtisseries de Barcelone sont inclus !).

Pour tenter de remporter la timbale, les inscriptions sont disponibles via ce lien. Dommage pour nous, c'est déjà complet...