Banksy a encore frappé

  • Banksy
  • Banksy (autoportrait ?)
  • Banksy
  • Banksy
  • Banksy
  • Banksy

 

6

Le plus grand street artiste de tous les temps reprend du service. Cette fois, c'est sur la côte Ouest de l'Angleterre que Banksy a jeté son dévolu. S'en est suivi la publication d'un clip où l'on aperçoit la silhouette encapuchée de l'artiste, au travail ou à bord de son vieux van, des bombes de peintures plein la glacière...

Avec cette vidéo publiée sur son compte Instagram, Banksy fait d'une pierre deux coups : il entretient le mythe de son anonymat et prouve qu'il est bien l'auteur des œuvres apparues tout récemment dans son pays natal. Le clip d'un peu plus de trois minutes, intitulé A Great British Spraycation, dévoile un à un des pochoirs et mises en scène toujours plus ingénieuses qui se jouent, avec virtuosité, du paysage urbain.

Ces dernières années, l'artiste contemporain de Bristol tient en haleine les milieux de l'art contemporain avec ses causes emblématiques, comme la crise migratoire ou le Brexit, et affole les ventes aux enchères. Dernièrement, une œuvre mettant à l'honneur les soignants a atteint le montant record de 20 millions d'euros, à destination du service public de santé britannique. Concernant son identité, les hypothèses vont bon train : un ancien graffeur de Bristol, le leader du groupe Massive Attack, l'inventeur du groupe virtuel Gorillaz ou Splinter, le rat des Tortues Ninja ? De notre côté, on pense que Splinter est trop vieux pour ça...