Musée de la Grande Guerre de Meaux
Musée de la Grande Guerre de Meaux

La Valise d'Orphée de Damien Deroubaix exposée au musée de la chasse et de la nature

Musée de la Chasse et de la Nature
Jusqu'au 31 octobre 2021

  • La Valise d'Orphée de Damien Deroubaix
  • La Valise d'Orphée de Damien Deroubaix
  • La Valise d'Orphée de Damien Deroubaix

 

3

Selon la légende, Orphée, héros de la mythologie grecque, savait seulement grâce au son de sa lyre charmer les bêtes sauvages et émouvoir les êtres inanimés. Damien Deroubaix s’empare du mythe pour le revisiter avec nos codes d’aujourd’hui, imaginant un univers merveilleux et étrange régi par le monde animal. Un bestiaire fantastique sur lequel continuerait de planer l’ombre menaçante de l’espèce humaine. Une animosité sous-jacente, représentée parfois de manière très frontale, lorsque le peintre, fidèle à une esthétique trash, reproduit à la façon de Soutine, la carcasse écorchée d’un animal mort. Ses œuvres inquiétantes – tableaux, gravures sur bois et sculptures – entourent l’autre trésor de l’exposition : 300 figurines zoomorphiques composites faites d’os, de bronze ou de céramique, vieilles de plusieurs milliers d’années. Niché dans une grotte primitive aux parois ornées par l’artiste, cet ensemble hétéroclite et minuscule, exhumé autour du bassin méditerranéen, forme la valise d’Orphée. Autrefois vénérés, ces animaux sont aujourd’hui menacés de disparition par de nouvelles civilisations, peu scrupuleuses à l’égard d’une quelconque biodiversité. Enfin réunies, ces œuvres expriment plus largement la violence d’un monde galvanisé par la « bêtise » humaine.



Musée de la Grande Guerre de Meaux