Musée de la Vie romantique
Musée de la Vie romantique

Banksy spectaculaire, encore !

Ce jeudi 15 octobre, l’artiste britannique a encore une fois affolé la critique et battu tous les records. 

Il avait marqué les esprits en 2018, déjà lors d’une vente aux enchères, lorsqu’un tableau de son œuvre la plus connue, « La fille au ballon », s’était auto-détruit juste après avoir été vendu pour la modique somme d’1,2 million d’euros. L’action, qui avait à l’époque été qualifiée par la maison Sotheby’s de « happening artistique le plus spectaculaire du XXIe siècle », était un moyen pour le street artiste de dénoncer la « marchandisation » de l’art. C’est sans doute assez ironique quand on sait que l’œuvre partiellement détruite, rebaptisée « L’amour est dans la poubelle », s’est cette fois-ci vendue pour… 21,8 millions d’euros ! Un nouveau record pour l’artiste, puisque sa dernière œuvre Game Changer, qui mettait à l’honneur les soignants pendant la pandémie, était partie pour 19,5 millions. Et une somme qui semble presque indécente compte-tenu de la volonté de son auteur. Lui qui voulait montrer que la valeur d’une œuvre pouvait passer de 1 million à zéro en quelques secondes à peine a en fait multiplié par dix-huit la valeur de la pièce. Lors de l’événement, nombre d’enchérisseurs s’attendaient sans doute à un nouvel happening du mystérieux Banksy. Le commissaire-priseur lui-même s’est exclamé « Je ne peux pas vous dire à quel point je suis terrifié à l’idée d’abattre ce marteau ». Mais l’inconnu le plus connu du monde s’est cette fois-ci tenu tranquille, et le tableau à pu revenir sans encombre à un collectionneur privé venu d’Asie. Vendredi 15 octobre, une autre version de l’œuvre, en diptyque cette fois-ci, a également été mise en vente, et Banksy sera de nouveau à l’honneur lors d’une enchère au mois de novembre pour une œuvre inspirée des Tournesols de Van Gogh. L’artiste n’a donc, malheureusement, pas fini d’être commercialisé. 

 

2


Vous aimerez aussi…

info-2-paris.a47e6a55
  • Actu
  • En famille

Embarquez pour un voyage gourmand à la Fabrique de Chocolat

Imaginez un royaume gourmand, coloré et acidulé, parsemé de bonbons, guimauves et autres douceurs de votre enfance…. Dès le 4 mars prochain, le Palais des Congrès parisien réalise vos désirs, et entame une métamorphose intégrale en devenant la Fabrique de Chocolat !


Musée de la Vie romantique