Département du Doubs
Département du Doubs

Les amitiés surréalistes d'Alberto Giacometti et André Breton exposées à l'Institut Giacometti

Institut Giacometti
Jusqu'au 10 avril 2022

  • Alberto Giacometti, Caresse , 1932
  • Max Ernst, Tête d'homme, 1947
  • Alberto Giacometti, Caresse , 1932

 

3

L’un était sculpteur, l’autre romancier et théoricien de l’art. Ils se rencontrent en 1930 et développent très vite une relation particulière, intime, au point qu’Alberto Giacometti sera le témoin de Breton lors de son mariage avec Jacqueline Lamba en 1934. Dédicaces, illustrations, lettres et revues, pendant les cinq années durant les- quelles le sculpteur suisse sera membre du mouvement surréaliste, les deux artistes travailleront souvent au coude à coude, et seront source d’inspiration l’un pour l’autre. Les statues surréalistes de Giacometti, caractérisées par l’onirisme, l’incertitude et l’érotisme, enchantent Breton, qui considère son ami comme l’un des artistes les plus innovants du groupe. Associant différents chefs- d’œuvre, réalisés par Giacometti, mais aussi d’autres membres du mouvement surréaliste, l’exposition met en lumière les relations du sculpteur avec des artistes et intellectuels comme Dali, Ernst, Miro, Picasso, mais aussi Tzara, Eluard, et bien sûr Breton. Y sont présentées de véritables « objets à fonctionnement automatiques », sculptures témoins de l’automatisme surréaliste pur auquel fut soumis Giacometti, qui prône à l’époque une création totalement inconsciente de ses œuvres.



Département du Doubs