Musée de la Vie romantique
Musée de la Vie romantique

Chefs-d’œuvre revisités : les collages de Nora Simon dispersés dans les rues de Paris

  • Nora Simon, Histoires Doubles
  • Nora Simon, Histoires Doubles
  • Nora Simon, Histoires Doubles
  • Nora Simon, Histoires Doubles
  • Nora Simon, Histoires Doubles
  • Nora Simon, Histoires Doubles
  • Nora Simon, Histoires Doubles
  • Nora Simon, Histoires Doubles
  • Nora Simon, Histoires Doubles
  • Nora Simon, Histoires Doubles

 

10

Musées, galeries, Instagram ou Pinterest… à chaque artiste, son terrain de jeu. Nora Simon a choisi le sien, et ce sont les murs de Paris. Mais au lieu d’utiliser une bombe et des pochoirs, à l’image de nombreux street-artistes, elle préfère s’armer d’une paire de ciseaux et d’un tube de colle. Innovant, et surtout curieux, pour une artiste en plein air. Pourtant, elle parvient parfaitement à « faire surgir du beau dans l’espace public » avec son projet de collage urbain baptisé Histoires Doubles. L’idée, qui germe dans son esprit il y a deux ans lorsque son regard se pose par hasard sur un magazine de beaux-arts, est plutôt simple : fusionner deux œuvres d’art sur une feuille de papier grand format.

Un travail manuel et créatif, par lequel elle tente de rendre hommage à sa façon aux grands maitres de la peinture. À travers la centaine de collages qu’elle a déjà réalisés, elle crée de nouveaux récits, de nouvelles histoires, en associant deux œuvres aux univers parfois totalement divergents. Il n’est donc pas surprenant dans sa pratique de découvrir La Jeune Fille à la Perle au premier plan d’un paysage urbain signé Hopper (à découvrir Passage Briare, dans le 9e arrondissement). Tout comme la présence de Frida Kahlo adossée à la baignoire de Gabrielle d’Estrées, localisée au cœur de Montmartre, devient presque indissociable de la toile d’origine, tant la recomposition est harmonieuse.

Sur ces quelques morceaux de papier, Nora Simon revisite des toiles célèbres tout en conservant leur cohérence iconographique et esthétique. Désireuse d’ouvrir les frontières cloisonnées des musées, elle disperse ensuite ses collages sur les murs de Paris, où les œuvres deviennent tangibles et innovantes. Une initiative déployée par l’artiste dans le but « d’interroger l’accès à la culture » en partageant de grands classiques avec un plus large public. Voici donc une jolie invitation à la poésie, que vous pourriez bien croiser au détour d’une rue…

Découvrez l'Instagram de l'artiste, où elle partage ses collages ainsi que leurs localisations : ici


Vous aimerez aussi…

dali-cire

Une sculpture de Salvator Dalí retrouvée... pour son 118ème anniversaire !

Une sculpture de Salvador Dali, présumée disparue, vient d’être retrouvée, après avoir été oubliée plusieurs années dans la cave d’un collectionneur américain.

belvedere-oberes-belvedere-gustav-klimt-kuss
  • Actu
  • Scandale

Des toiles et dessins de Gustav Klimt dérobés sur la terre natale de l'artiste

Universellement connu pour son Baiser, Gustav Klimt est moins célébré pour ses dessins. Et il s’avère que ces derniers, avec quelques-unes de ses toiles, ont été dérobés il y a une décennie, sur la terre d’origine de l’artiste…

-172264
  • Actu
  • Insolite

Une œuvre d'art monumentale à Paris faite à partir de... tickets de métro !

Tout Paris le sait, 2022 rime avec la fin des tickets de métro en carton. Mais plutôt que s’en débarrasser, Île-de-France Mobilités nous propose de les recycler pour en faire une œuvre d’art monumentale et collaborative, dévoilée le 20 mai prochain à la Gare Saint-Lazare.

vente aux enchères de la petite danseuse de degas le 12 mai christie's version hologramme (2)
  • Actu
  • Insolite

La Petite Danseuse de Degas présentée au public... en hologramme !

Avant son passage sous le marteau le 12 mai prochain, la Petite Danseuse de Degas fait escales au gré d'une tournée mondiale afin d'être présentée au grand public... sous la forme d'hologramme ! Une nouvelle forme d'hybridation pour le monde de l'art ?


Musée de la Vie romantique