Cité du Vin
Cité du Vin

Exposition Boldini : le Petit Palais ressuscite le Paris de la Belle Époque

Petit Palais
Jusqu'au 24 juillet 2022

Giovanni Boldini. Voilà un nom qui était autrefois sur les lèvres de toutes les femmes. Marquises, comtesses, baronnes… Toutes les plus belles princesses et les plus riches héritières du Vieux Continent se pressaient devant lui, désireuses d’être croquées par ce peintre virtuose dont tout le monde parlait. Portraitiste favori d’une riche clientèle internationale au tournant des XIXe et XXe siècles, l’Italien reste hélas assez peu connu en France.

  • Vue de l'exposition Giovanni Boldini, Petit Palais
  • Vue de l'exposition Giovanni Boldini, Petit Palais
  • Vue de l'exposition Giovanni Boldini, Petit Palais
  • Vue de l'exposition Giovanni Boldini, Petit Palais
  • Vue de l'exposition Giovanni Boldini, Petit Palais
  • Vue de l'exposition Giovanni Boldini, Petit Palais
  • Vue de l'exposition Giovanni Boldini, Petit Palais
  • Vue de l'exposition Giovanni Boldini, Petit Palais
  • Vue de l'exposition Giovanni Boldini, Petit Palais
  • Vue de l'exposition Giovanni Boldini, Petit Palais
  • Vue de l'exposition Giovanni Boldini, Petit Palais
  • Vue de l'exposition Giovanni Boldini, Petit Palais
  • Vue de l'exposition Giovanni Boldini, Petit Palais
  • Vue de l'exposition Giovanni Boldini, Petit Palais
  • Vue de l'exposition Giovanni Boldini, Petit Palais
  • Vue de l'exposition Giovanni Boldini, Petit Palais
  • Vue de l'exposition Giovanni Boldini, Petit Palais
  • Vue de l'exposition Giovanni Boldini, Petit Palais
  • Vue de l'exposition Giovanni Boldini, Petit Palais
  • Vue de l'exposition Giovanni Boldini, Petit Palais
  • Vue de l'exposition Giovanni Boldini, Petit Palais
  • Vue de l'exposition Giovanni Boldini, Petit Palais
  • Vue de l'exposition Giovanni Boldini, Petit Palais
  • Vue de l'exposition Giovanni Boldini, Petit Palais
  • Vue de l'exposition Giovanni Boldini, Petit Palais
  • Vue de l'exposition Giovanni Boldini, Petit Palais

 

26

Le Petit Palais réhabilite aujourd’hui cette figure incontournable du Paris mondain, artistique et littéraire de la Belle Époque, en lui consacrant une sublime exposition, riche de 150 œuvres d’art mêlant peintures, dessins et costumes. À contre-courant des avant-gardes, l’œuvre de Boldini, à la sophistication certaine et au doux charme suranné, cultive notre imaginaire, nourrissant les nombreux fantasmes autour de cette délicieuse époque. À travers ces toiles d’une grande rareté, le musée parisien nous invite ainsi à revivre l’insouciance et l’effervescence d’une capitale européenne en pleine ébullition, ressuscitant le temps d’une exposition, l’âme d’un Paris révolu.

  • Giovanni Boldini, Portrait de Rita de Acosta Lydig, 1911

 

1

Focus sur...
Lady Lydig

Elle était, dit-on, la femme la plus pittoresque d’Amérique. Au tournant des XIXe et XXe siècles, Rita de Acosta Lydig jouit d’une jolie réputation dans les hautes sphères de l’aristocratie européenne en passant une partie de l’année à Paris. En 1911, lors de l’un de ses nombreux séjours au Ritz, cette divorcée d’un richissime homme d’affaires new-yorkais pose triomphante devant Giovanni Boldini. Âgée de 36 ans, la croqueuse de diamants jubile. Parée de ses plus beaux atouts, cette intime d’Edgar Degas, Sarah Bernhardt, Auguste Rodin et Léon Tolstoï se voit enfin croquée par le peintre le plus prisé de la capitale. Immortalisée dans une robe de soie grise sophistiquée épousant avec élégance sa silhouette menue, l’héritière, réputée pour son excentricité et son goût pour les matières nobles, désarme le spectateur par son assurance. Le menton levé, le regard perdu au loin, la mondaine afficherait presque un air de défi. En quelques coups de pinceaux vifs et précis, le peintre italien sublime ici la grâce de son modèle qui, convaincu de sa beauté, savait à n’en pas douter charmer quiconque la croisait.

  • Giovanni Boldini, Portrait de Miss Bell, Ritratto di Miss Bell, 1903
  • Giovanni Boldini, Feu d'artifice, vers 1890
  • Giovanni Boldini, Portrait de Rita de Acosta Lydig, 1911
  • Giovanni Boldini, Scène de fête au Moulin rouge, vers 1889
  • Giovanni Boldini, Autoportrait dit de Montorsoli, 1892
  • Giovanni Boldini, Conversation au café, 1879
  • Giovanni Boldini, Jours tranquilles, 1875
  • Giovanni Boldini, Portrait de la princesse Marthe-Lucille Bibesco

 

8

Réservez

 


Vous aimerez aussi…

Vue de l'exposition Pionnières, Musée du Luxembourg (32)
  • Vidéo
  • Incontournable

 Pionnières : l'exposition féministe du Musée du Luxembourg

Musée du Luxembourg
Jusqu'au 10 juillet 2022

Rendez-vous au Musée du Luxembourg pour une parenthèse hors du temps placée sous l'égide des Pionnières. Direction le Paris des Années folles, pour revivre l'effervescence culturelle d’une cité en pleine ébullition sous influence féminine.

Vue de l'exposition Charles Camoin au Musée de Montmartre - arts in the city (39)
  • Incontournable
  • Classique

La flamboyante exposition Charles Camoin, un fauve en liberté au Musée de Montmartre

Musée de Montmartre
Jusqu'au 11 septembre 2022

Le Musée de Montmartre met à l'honneur Charles Camoin, peintre fauve et grand admirateur des impressionnistes, dans une exposition aux couleurs flamboyantes.

Exposition Face au soleil au Musée Marmottan Monet
  • Classique

Face au Soleil au Musée Marmottan-Monet, l'exposition qui célèbre les 150 ans d'Impression, soleil levant de Claude Monet

Musée Marmottan-Monet
Du 14 septembre 2022 au 29 janvier 2023

En 2022 le Musée Marmottan Monet présentera : Face au soleil, l'exposition qui rend hommage à la célèbre toile Impression Soleil Levant de Claude Monet qui fête ses 150 ans !

Exposition Edvard Munch au Musée d'Orsay
  • Classique

"Un poème d'amour, de vie et de mort" d'Evard Munch, l'exposition phare 2022 du Musée d'Orsay

Musée d'Orsay
Du 20 septembre 2022 au 22 janvier 2023

Le Musée d'Orsay exposera en 2022, Edvard Munch : "Un poème d'amour, de vie et de mort". L'artiste mondialement connu pour avoir peint Le Cri, est pourtant l'artiste de plus de 150 œuvres méconnues.


Cité du Vin