Cité du Vin
Cité du Vin

Des œuvres découvertes dans une poubelle valent plusieurs milliers d’euros

  • Francis Hines, Sans titre, 1987
  • Francis Hines, Sans titre, 1984

 

2

Aux États-Unis, un mécanicien a eu la chance de trouver dans une benne plusieurs œuvres valant en fait une petite fortune.

C’est dans le Connecticut, en 2017 que commence cette histoire improbable. Le mécanicien Jared Whipple découvre par hasard plusieurs œuvres dans la benne d’une grange, représentations très colorées de pièces de voitures. Il venait d’être appelé par un entrepreneur nettoyant la grange pour justement étudier les différentes toiles du fait de leur lien avec la mécanique. Séduit, il décide de récupérer les œuvres pour les rapporter chez lui. Mais piqué par la curiosité, notre chanceux américain décide de se renseigner, pour en savoir un peu plus sur l’origine de ces toiles gigantesques. Et après plus de 4 ans d’investigations, le collectionneur en herbe est sûr de lui, il s’agit d’œuvres réalisées par l’artiste américain Francis Hines. Sorte de Christo à l’Amérique, ce plasticien surnommé « The New-York Wrapper » est particulièrement connu pour avoir emballé plusieurs monument de la ville de l’Empire State Building dans les années 70, notamment l’arche du Washington Square Park, l’aéroport JFK et le Port Authority Bus Terminal de New York. Il connaitra alors une certaine notoriété avant de tomber partiellement dans l’oubli.

Ce sont donc des recherches poussées qui ont permis d’établir l’origine de ces pièces uniques. Une conclusion à laquelle Jared Whipple est arrivé après avoir constaté que la grange dans laquelle il a découvert les œuvres n’était autre qu’un ancien atelier de l’artiste, décédé en 2013.  Le mécanicien passionné a alors contacté la famille et l’ancien galeriste de l’artiste pour obtenir de plus amples informations et s’efforce depuis de réhabiliter cette figure essentielle de la scène artistique new yorkaise des années 70. La famille lui a par ailleurs donné à cette occasion la possibilité d’exploiter les œuvres comme il se souhaitait, en les conservant, les exposant, ou même les revendant, puisque chacune de ces toiles vaut tout de même plus de 20 000 dollars !


Vous aimerez aussi…

Jardin de l'Hotel Carnavalet
  • Actu
  • En famille

Un weekend de fête gratuit au musée Carnavalet pour célébrer les un an de sa réouverture

Le musée Carnavalet célèbre les un an de sa réouverture le weekend du 21 et 22 mai avec foison d’activités gratuites et sans réservation.

dali-cire

Une sculpture de Salvator Dalí retrouvée... pour son 118ème anniversaire !

Une sculpture de Salvador Dali, présumée disparue, vient d’être retrouvée, après avoir été oubliée plusieurs années dans la cave d’un collectionneur américain.

Série d'oeuvres Golsa Golchini, peintures surréalistes sur main (8)
  • Actu
  • Découverte

Cette artiste peint des scènes surréalistes... sur ses paumes de main

En 2022, plus besoin de se munir d'une toile pour peindre. Un postulat partagé par cette artiste iranienne, débordante d'imagination et forte de créativité, qui a décidé de troquer son support traditionnel pour... ses mains !

passages-pietons-3d-2
  • Actu
  • Insolite

Le street-art, nouvelle arme de la sécurité routière ?

Une étude récemment menée dans différents paysages urbains tendrait à prouver que le street-art réduirait assez considérablement les risques d’accident de la route.


Cité du Vin