Musée de la Vie romantique
Musée de la Vie romantique

Marronnage à la Maison de l'Amérique Latine : L'art de la liberté

Maison de l'Amérique Latine
Jusqu'au 24 septembre 2022

  • Antoine Lamoraille, Trapu misi ya nenge kondre, te i si bendi dede udu da mi mu fele, « Tu as su éviter le piège qui a pris tes frères, désormais méfie-toi de l’arbre qui penche »
  • Bwi, objet magico religieux. Extrait du film de Geneviève Wiels, Guérisseurs noirs d'Amazonie, 1998
  • Karl Jospeh, Ma Atema, obiaoeman (guérisseuse noire-marron), Charvin, Mana, 2019
  • Cahier du bagnard Jules Caille, relation de la mission Paul Sangnier chez les Indiens de la Guyane française par son guide
  • Groupe of Captain womenshowing their decorated textilesat the funeral ceremoniesin the Asindoopo village.In the middle Captain Alele Amoida, «Booko de» ( theday before the burial), Saamakaterritory, Surinam.
  • Jean Hurault, Passage de la première barrière d’un saut sous la direction de Kazal, 1970
  • Jean-Gabriel Stedman, Flagellation femme Samboe
  • Jean-Gabriel Stedman. Groupe d'esclaves débarquant du bateau de négriers, Port de Paramaribo
  • Jean-Gabriel Stedman, Planteur de Suriname en habit du matin
  • Planche de vaisselier, vers 1975, Puugudu, Tapanahoni, acajour de Guyane
  • Plat à vanner le riz (2)
  • Plat à vanner le riz

 

12

Briser ses chaînes, que la Maison de l’Amérique latine a souhaité mettre en lumière en contant l’histoire artistique de peuples d’origine africaine, transportés de force en Amérique du Sud. Au-delà de la lutte pour leur indépendance et de leur quête de liberté, les communautés célébrées par l’exposition se sont construites, développées et exprimées à travers les notions de l’art, du beau et de la grâce, sur lesquelles elles ont chacune apposé une touche singulière chargée d’Histoire. Entre photographies, peintures et pièces d’art contemporain très rarement exposées, la Maison de l’Amérique latine donne la parole aux témoins, ceux d’hier et d’aujourd’hui, dans un souffle bouleversant de vitalité et d’expression où les objets du quotidien deviennent des œuvres symboliques à l’esthétique nouvelle. Une forme d’art singulière et consacrée à l’émancipation, qui célèbre les rencontres et qui parle d’amour, dans un hommage poignant à une population trop souvent ignorée, attachée à son identité autant qu’à sa liberté, qui n’a de cesse de briser les frontières du passé.


Vous aimerez aussi…

"Boddhisattva". Bronze doré. Dynastie des Ming, Yongle. Paris, musée Cernuschi.
  • Ethnique
  • Gratuit

* Musée Cernuschi : l'Asie à portée de main dans les collections permanentes

Musée Cernuschi
Collections permanentes

Les collections du musée Cernuschi nous invitent à un formidable voyage aux confins de l’Asie, de la Chine au Japon, en passant par le Vietnam et la Corée à travers plus de 2000 ans d'histoire.

exposition panteao-pnathéon-grilles du panthéon-interieur panteao nacional
  • Gratuit
  • Photo

Exposition Panteão-Panthéon: un rendez-vous photo entre Lisbonne et Paris

Grilles du Panthéon
Jusqu'au 30 juin 2022

Deux pays, deux monuments mis en avant dans une exposition photo franco-portugaise jusqu'au 30 juin. Panteão-Panthéon est à découvrir dès maintenant sur les grilles du Panthéon.

exposition nuée ardente, galerie Faidherbe, Dan Barichasse, Les amoureux 1, 2019
  • Gratuit
  • Contemporain

Exposition Nuée Ardente : Dan Barichasse enchante le Galerie Faidherbe

Galerie Faidherbe
Jusqu'au 9 juillet 2022

La Galerie Faidherbe nous propose ici une exposition au lyrisme débordant, un moment hors du temps qui laisse toute sa place à la matière mouvante, à la texture changeante des travaux de l’artiste Dan Barichasse. Des peintures fascinantes qui donnent vie à d'étranges Nuées Ardentes.

Exposition Chaque fibre de son être, Laura Ellen Bacon, Abbaye de Maubisson, In the Thick of it
  • Gratuit
  • Sculpture

Exposition Laura Ellen Bacon à l'Abbaye de Maubuisson: Chaque fibre de son être

Abbaye de Maubuisson
Jusqu'au 28 août 2022

Laura Ellen Bacon expose deux installations monumentales au cœur de l’Abbaye de Maubuisson. Dans le parloir, les fibres végétales se mêlent et se confondent dans un enchevêtrement de nœuds et de liens, jusqu’à donner l’impression de s’échapper par la fenêtre.


Musée de la Vie romantique