Les créations magiques du plus grand festival de sculptures florales au monde font leur grand retour début septembre !

 

9

Avez-vous déjà contemplé un char de plus de 9 mètres de haut, composé de sculptures florales et se mouvant uniquement grâce à la force humaine ?

Si ce n’est pas le cas, les 4 et 5 septembre prochains seront l’occasion de tenter l’expérience !

C’est dans la ville de Zundert, aux Pays Bas (à environ de 4 heures de Paris), que se tient cet incroyable évènement annuel, baptisé le Bloemencorso Zundert, et organisé chaque année le 1er week-end de septembre.

Avec ses créations loufoques et ses chars colorés, il s’agit de la plus grande parade florale du monde, qui est également une grande tradition dans la région. En effet, cet événement a lieu tous les ans depuis… 1936 !

Si la ville de Zundert compte seulement 20 000 habitants, ils ne sont pas les seuls à s’enthousiasmer pour l’évènement, qui mobilise également 20 hameaux voisins, qui présentent chacun leur propre char. Car malgré leur apparence léchée, ces sculptures ne sont pas réalisées par des professionnels, mais bel et bien par des volontaires et bénévoles de tous les âges !

Ces sculptures dantesques sont donc le fruit de longues heures de travail, mais également d’une organisation minutieuse : les participants travaillent en effet pendant 3 mois sans relâche pour établir le design et la forme de leur installation, en fil d’acier, carton, et papier mâché. Les fleurs devant être fraîches afin d’obtenir des couleurs vives pour le jour du défilé, elles ne peuvent être ajoutées que deux ou trois jours avant le début de la parade. Un travail colossal, puisqu’on estime que 8 millions de fleurs, principalement des dahlias, sont utilisées pour réaliser ces sublimes créations. Ces dernières sont plantées puis récoltées par les participants eux-mêmes : beaucoup d’entre eux travaillent sans relâche pendant près de trois mois, et certains n’hésitent pas à sacrifier leurs jours de congés pour l’occasion ! Pour beaucoup, la victoire n’est pas l’objectif premier : c’est plutôt une opportunité pour les habitants des différents hameaux de se retrouver de façon conviviale autour d’un projet commun.

Malgré l’aspect ludique de ce festival, il représente un coût financier très important, puisqu’on estime que la valeur de ces superbes réalisations oscille chaque année entre 15 000 et 20 000 euros.

Symbole de toute la magie et de l’extravagance que représente cette célébration à l’international, elle a été inscrite en 2012 au Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.

Pour assister à cet incroyable évènement, des gradins seront installés pour le confort des spectateurs dans la ville de Zundert. Vous pouvez vous rendre sur le site Internet officiel du Bloemencorso Zundert, si vous désirez réserver votre 1er week-end de septembre !


Vous aimerez aussi…

Screenshot 2023-02-01 at 14-45-53 The Heir of a German-Jewish Collector Is Suing the Guggenheim for the Return of a Prized Picasso Painting—Or $150 Million Artnet News
  • Actu
  • Scandale

Le Guggenheim attaqué en justice par des héritiers Juifs allemands pour un tableau de Picasso

Le Guggenheim de New York est attaqué en justice pour avoir obtenu un tableau de Pablo Picasso grâce au régime nazi pendant la Seconde Guerre mondiale.

Mercedes-Maradona-vente aux enchères-2023
  • Actu
  • Incontournable

La Mercedes de Maradona aux enchères

La maison de ventes aux enchères Bonhams a retrouvé la voiture de Maradona dans les années 80 et elle est incroyable. Vente à Paris le 2 février !

Edouard-Louis Dubufe-Portrait de la princesse Mathilde Bonaparte-1861
  • Actu
  • Scandale

Cambriolage : les bijoux de la princesse Mathilde Bonaparte du musée d'Orsay ont été dérobés

On croirait à une histoire digne d'un Arsène Lupin. Les bijoux de la princesse Mathilde Bonaparte du Musée d'Orsay ont été dérobés lors d'un cambriolage.

Ariana Papademetropoulos (@arianapapademetropoulos) • Photos et vidéos Instagram 5
  • Actu
  • Découverte

Vue sur insta : Ariana Papademetropoulos, la nouvelle peintre excentrique que tout le monde s’arrache

Chez Arts in the City, nous aimons partager nos coups de cœur du moment. Aujourd'hui, focus sur la peintre énigmatique et érotique Ariana Papademetropoulos.