Exposition Auguste Herbin au Musée de Montmartre

Musée de Montmartre
Du 15 mars au 15 septembre 2024

 

5

Auguste Herbin serait, selon la légende, le secret le mieux gardé de l’art moderne… Mais qui était-il vraiment ? Artiste fauve, partisan du cubisme coloré ou grande figure de l’abstraction géométrique, ce résident du mythique Bateau-Lavoir fut tout cela à la fois, embrassant chaque tendance de son époque, suivant chaque rupture créative du XXᵉ  siècle et passant sans effort du postimpressionnisme à l’objet monumental, de la seconde abstraction à la nouvelle figuration. Son volte-face réaliste et l’élaboration de son propre « alphabet plastique » perdent définitivement la critique, condamnant le peintre au rang de maître oublié… jusqu’à aujourd’hui.

Le Musée de Montmartre éclaire d’une lumière nouvelle l’œuvre versatile et originale d’Auguste Herbin dans une explosion de figures géométriques où la couleur est reine. Articulée autour des sept périodes de création de l’artiste, l’exposition révèle chaque facette du peintre, brossant ainsi au fil des toiles un portrait rigoureusement détaillé de cet infatigable coloriste autrefois prisé par Chtchoukine et Morozov. Ces innombrables va-et-vient entre figuration et abstraction nous permettent ici d’entrevoir un autre visage, celui d’un homme qui fut de toutes les révolutions.

 

1

Focus sur ...
HERBIN PORTRAITISTE

Paris, 1907. Auguste Herbin n’a pas encore rencontré Pablo Picasso – alors en pleine préparation de ses scandaleuses Demoiselles d’Avignon – ni Georges Braque – trop obnubilé par ses paysages de l’Estaque – et croque ainsi le portrait de cette jolie jeune fille dans une veine fauve. La touche rapide bien que structurée et les coups de pinceaux visibles à l’œil nu viennent souligner le regard bleu de cette beauté froide dans la fleur de l’âge.

 

1

Focus sur ...
HERBIN PAYSAGISTE

Avec Herbin, les choses vont vite. Quelques mois seulement après son charmant Portrait de jeune fille en fleur, le peintre rejoint définitivement les Fauves et signe cette pétillante toile aux larges aplats de couleurs vertes, relevée de quelques touches violettes. Encore quelques jours et l’artiste s’essaye avec un certain talent aux compositions cubiques.

 

1

Focus sur ...
HERBIN ABSTRAIT

Quand Auguste Herbin prend le virage de l’abstraction, l’artiste ne fait pas les choses à moitié. À l’instar des Correspondances de Baudelaire et des Voyelles de Rimbaud, le peintre va jusqu’à élaborer son propre alphabet, en imaginant un abécédaire poétique fait de triangles jaunes, de ronds orange et de demi-cercles roses. Ici, chaque lettre correspond à une forme, une couleur et une note de musique.


Vous aimerez aussi…

Expo - Olympisme - Musée du Louvre - Cratère d'Euphorios, 515-510 av. JC
  • Incontournable
  • Classique

Objectif JO 2024, le Louvre consacre une exposition à l'Olympisme

Musée du Louvre
Du 24 avril au 16 septembre 2024

Le Musée du Louvre dévoile les mystères de l'origine des Jeux Olympiques dans une exposition immanquable qui retrace toute l'évolution des Jeux.

Vue de l'exposition Le Paris de la modernité au Petit Palais (2)
  • Classique
  • Incontournable

Nos images de l'exposition Le Paris de la modernité au Petit Palais

Petit Palais
Jusqu'au 14 avril 2024

Avec son expo sur Le Paris de la modernité, le Petit Palais participe à la renaissance d’une époque révolue, au rayonnement artistique et culturel impérissable.

Moreau Gustave (1826-1898). Paris, musée Gustave Moreau. Cat.576.
  • Classique
  • Incontournable

L'exposition Gustave Moreau et le Moyen-Âge retrouvé au musée Gustave Moreau

Musée national Gustave Moreau
Du 15 novembre 2023 au 12 février 2024

Plongez dans les bas-fonds du Moyen Âge... au XIXe siècle ! Gustave Moreau vous invite dans son musée pour une relecture médiévale de son œuvre mystique.

Autin, Capelle. Victor Hugo et son petit-fils Georges Hugo, dernière photographie prise en 1885. Paris, Maison de Victor Hugo.
  • Classique
  • Incontournable

l'exposition Georges Hugo débarque à la Maison Victor Hugo

Maison Victor Hugo
Jusqu'au 10 mars 2024

La Maison Victor Hugo ouvre ses portes à Georges Hugo, petit fils unique du poète pour une exposition qui fait étalage de ses qualités de peintre.