L'exposition Au Bonheur des Bas à Maison Rouge - Musée des Vallées Cévenoles

Maison Rouge - Musée des Vallées cévenoles
Du 26 avril au 18 août

Connaissez-vous la fabuleuse histoire des bas ?

Maison Rouge, cette ancienne filature de soie inscrite aux monuments historiques, nous propose un voyage dans l'industrie de la bonneterie à Nîmes et en Cévennes. Ici les bas sont célébrés sous toutes leurs formes et sous toutes les coutures dans un parcours qui nous raconte non seulement le processus fascinant de leur fabrication, depuis leur conception jusqu'à leur exportation dans le monde entier, mais aussi les grands moments d’histoire qui jalonnent leur évolution dans la société. Car si aujourd’hui, le bas est assurément associé à l’univers de la féminité, il n’en a pas toujours été ainsi. Jusqu’à la Révolution, le bas de soie classique fait partie du costume masculin, et se porte sous les culottes serrées en haut des genoux. Ça n’est qu’après l’apparition du pantalon long que le bas intègre progressivement le vestiaire féminin.

 

8

Discret au début sous les robes Empire, il se fera de plus en plus visible et sophistiqué, suivant la mode des jupes qui raccourcissent, dévoilant – tout en habillant – le galbe du mollet jusqu’au haut de la cuisse. Accessoires de mode irrésistibles, délicatement brodés de fil d’or, peints à la main, ornés de perles ou incrustés de dentelles, les bas deviennent de véritables œuvres d’art. Ici nous admirons une centaine de bas d’exception, des trésors de notre histoire et de notre patrimoine, confectionnés avec soin et remarquablement conservés, nous racontant l’évolution des techniques d’un art d’une étonnante complexité. Comment ne pas être ému face à ce métier datant du XVIIIe siècle, précieux témoignage d’un âge d’or révolu ? On apprendra d’ailleurs que c’est en 1589 que le pasteur anglais William Lee inventera le premier métier à fabriquer des bas. Sa complexité est telle, qu’il faudra près de 70 ans avant que les Français réussissent à copier ce métier mécanique et quinze années supplémentaires pour former les maîtres-fabricants.

Le Saviez-vous ? Pour fabriquer une paire de bas, il faut compter près de trois kilomètres de fil de soie, patiemment élaborés par des vers nourris avec passion aux feuilles de muriers blancs…

Ça n’est qu’après un arrêté royal au XVIIIe siècle que Nîmes et les Cévennes feront partie des localités jalousement élues pour être autorisées à confectionner cet ultime symbole d’élégance et de raffinement que le monde s’arrache. Des bas rouges incroyablement préservés datant du XVIIe siècle aux nouvelles générations de bas sexy et audacieuses produites dans la région en passant par des pièces d’une sophistication inouïe nous rappelant les étals des grands magasins du XIXe siècle, nous nous laissons porter avec bonheur par cette fascinante histoire du luxe et de la mode à la française.

 

9

Ne manquez pas, lors de votre visite, d’aller découvrir la filature historique de Maison Rouge – d’ailleurs la dernière à être restée en activité en France, jusqu’en 1965 – qui met en perspective le travail incroyable réalisé à l’époque par ces artisans de l’ombre, filant avec une infinie minutie la soie des vers, l’Or des Cévennes.

MAISON ROUGE - MUSÉE DES VALLÉES CÉVENOLES
Jusqu'au 18 août 2024
5 rue de l’Industrie, 30270 Saint-Jean-du-Gard


Vous aimerez aussi…

De Jongh_Portrait-de-femme_Angers
  • Classique
  • Mode

L'étoffe des flamands, l'exposition qui mêle mode et peinture au Musée des Beaux-Arts d'Angers

Musée des Beaux-Arts d'Angers
Jusqu’au 22 septembre 2024

Franz Pourbus et Johannes Vermeer victimes de la mode ? L'exposition L’étoffe des flamands, au Musée des Beaux-Arts d'Angers, est loin d'affirmer le contraire !

13. Exposition Photographier la normandie, MUMA , LE GRAY, Le Brick au clair de Lune, ORSAY
  • Photo
  • Incontournable

Exposition Photographier en Normandie, la dernière exposition du MUMA

MUMA - Musée d'Art Moderne André Malraux
Jusqu’au 22 septembre 2024

Avec son exposition Photographier la Normandie, le MUMA du Havre oppose la palette versatile des peintres impressionnistes avec l'œil fugace des premiers photographes sur les côtes normandes.

Villa valRahmeh MNHN C.Joulin
  • Découverte
  • En famille

Le jardin botanique extraordinaire du Val Rahmeh-Menton

Jardin Botanique Val Rahmeh-Menton
Avenue Saint-Jacques, 06500 Menton

Dans la baie de Garavan, dans un amphithéâtre rocheux ouvert sur la mer se cache le jardin botanique Val Rahmeh-Menton, un havre de paix à l’abri des regards.

Lucio-Fontana_-Concept-spatial_-1962-1963_Terre-cuite-émaillée_-vernissée-et-perforation_-27_8-×-24__1
  • Découverte
  • Incontournable

Exposition Lucio Fontana au Musée Soulages de Rodez

Musée Soulages de Rodez
Jusqu’au 3 novembre 2024

À partir du 22 juin, le Musée Soulages de Rodez nous invite à redécouvrir l'œuvre époustouflante du célèbre artiste italien Lucio Fontana.