Étranger résident, la collection de Marin Karmitz

Du 20 octobre 2017 au 21 janvier 2018 -
Maison Rouge //

 

7

Le film d’une vie

On connaît Marin Karmitz en tant que grand producteur et fondateur des salles de cinéma MK2 mais on ne le connaissait pas comme collectionneur. Étranger et résident, c’est ainsi qu’il se reconnaît. Né en Roumanie en 1938, il a connu le nazisme et le fascisme et a dû fuir le communisme avec ses parents. À l’âge de 9 ans, il débarque à Marseille et deviendra l’une des grandes figures du monde culturel français. Un grand homme que le photographe Johan van der Keuken immortalise d’un double portrait noir et blanc. Marin Karmitz est encore jeune et a le regard grave.

Cette collection engagée c’est en quelque sorte son autoportrait. Les œuvres évoquent une époque, le XXe siècle et ses tragédies, des lieux et des histoires, de l’Europe aux Etats-Unis.

Des photographies à dominance noir et blanc, des paysages enneigés d'Abbas Kiarostami aux images-mémoires de Chris Marker, à celle poétique d'André Kertesz, d’un homme au bord de l’East river à New-York dans l’attente et dont on ne voit pas où porte le regard, laissant alors libre cours aux questionnements. Poésie encore, dans l’installation “Animitas” ou la musique des âmes, de Boltanski. Une exposition résolument tournée sur l’Histoire, magnifique, mélancolique et à la fois lumineuse à l’image d’un visage de résistance, celui autant charbonneux qu'illuminé, du mineur photographié en 1937 par Gotthard Schuh.

Le saviez-vous ? La collection de Marin Karmitz comprend une étrange photographie de Man Ray. En 1880, le corps d'une jeune fille est repêché dans la Seine. La suicidée séduit l'assistant du médecin légiste, qui en réalise un moulage. Celui-ci devient culte. Photographiée par Man Ray, l'inconnue de la Seine a envoûté Aragon qui, dans Aurélien, vénère « cette jeune morte belle éternellement ». Albert Camus la compare à une « Joconde noyée ».

Marin Karmitz was born on october 1938. A graduate from the influential IDHEC film school, he was initially assistant director to the filmmakers Jean-Luc Godard, Agnès Varda, Jacques Rozier, Yannick Bellon and Pierre Kast. Come discover his collection !

Maison Rouge
Du 20 octobre 2017 au 21 janvier 2018
10 boulevard de la Bastille, 75012 - M° Quai de la Rapée (5)

Du mer. au dim. de 11h à 19h
Nocturne le jeu. jusqu’à 21h
Fermé le lun. et mar.
Tarif : 10€ - Tarif réduit : 7€

 

 


Vous aimerez aussi…

exposition Myriam Mihindou - Palais de Tokyo (2)
  • Contemporain
  • Incontournable

Exposition Myriam Mihindou au Palais de Tokyo !

Palais de Tokyo
Du 17 oct. 2024 au 5 janv. 20

Autrice d’une œuvre cathartique sans concession, l’artiste et chamane franco-gabonaise Myriam Mihindou signe ici une exposition contemplative et thérapeutique !

exposition Objets de luxe en Chine, MAD, printemps Asiatique 2024 2
  • Découverte
  • Incontournable

L'exposition Des objets de luxe en Chine pour le Printemps asiatique !

Musée des Arts Décoratifs
Jusqu’au 24 novembre 2024

Chacun des trésors de cette précieuse exposition ont traversé les siècle, offrant une fenêtre ouverte sur un passé lointain au cœur des palais impériaux !

exposition encoder l'espace, Centre des Arts d'Enghien-les-Bains (3)
  • Contemporain
  • Numérique

L'exposition Encoder l'espace au Centre des Arts d'Enghien-Les-Bains !

Centre des Arts d'Enghien-Les-Bains
Du 18 septembre 2024 au 5 janvier 2025

Comment l'art et l'espace se rencontrent-ils pour créer de nouvelles perspectives sur notre univers ? C'est la question fascinante que pose cette exposition !

exposition olivier ratsi, la chute d'icare, galerie bigaignon (1)
  • Contemporain
  • Insolite

La folle exposition d'Olivier Ratsi à la Galerie Bigaignon !

Galerie Bigaignon
Jusqu’au 28 septembre 2024

Un tourbillon de néons en apesanteur, c’est la folle installation qu’Olivier Ratsi nous présente pour une rentrée électrisante à la Galerie Bigaignon.