Requiem pour les Barthélemy
Requiem pour les Barthélemy

L’atelier des Lumières, ou le numérique au service du grandiose

Jusqu'au 6 janvier 2019 - 
L'Atelier des Lumières // 

  • © Culturespaces _ Nuit de Chine
  • © Culturespaces _ Nuit de Chine
  • © Culturespaces _ Nuit de Chine

 

Plus de 3000 m² d’immersion totale et monumentale dans l’immensité créative permise par l’épanouissement de plus en plus grand du numérique dans l’art, c’est le pari relevé avec succès par l’Atelier des Lumières. L’Atelier des Lumières devient ainsi le premier centre d’art numérique de la capitale, situé dans le très branché Est parisien et installé dans une ancienne fonderie, dont l’architecture - grande halle, structures métalliques, hauteurs sous plafond impressionnantes - offre à ce projet un cadre d’exception, qui devrait aller comme un gant aux nouvelles expérimentations promises par la programmation de l’atelier. Ouvert 7 jours sur 7, l’Atelier, grâce à des moyens techniques pharaoniques (plus d’une centaine de vidéos projecteurs, rien que ça !), proposera des expositions enrichies, consacrées tant aux grandes figures de l’histoire de l’art qu’à des artistes émergents. Pour l’inauguration, c’est Gustav Klimt qui ouvre le bal. Le principe d’une exposition numérique : les tableaux du maître ne seront pas accrochés aux murs comme dans n’importe quel musée classique, mais seront projetés sur des murs pouvant atteindre les 10 mètres de haut, dans une scénographie vouée à nous plonger entièrement dans l’œuvre de l’artiste. Klimt et ses figures fleuries ne se contentent pas de se laisser admirer, elles habitent l’espace du sol au plafond, l’épousent, nous enveloppent et nous habitent. La grande halle de l’Atelier, en parallèle de son exposition maîtresse abritera aussi un programme court. C’est à Egon Schiele que sera consacré le premier. Les deux peintres viennois du XIXe siècle seront ainsi réunis et vus sous un angle inédit et dans des perspectives totalement innovantes, pour notre plus grand plaisir. On ne saurait que trop vous recommander d’aller tenter l’expérience et d’aller vite découvrir ce nouveau lieu qui risque fort de dépoussiérer nos perceptions.

> On a vu, on vous raconte


Vous aimerez aussi…

Geneviève Mathieu, « Eve et le serpent »
  • Contemporain
  • Gratuit

Les Arborés

Jusqu'au 16 décembre 2018 -   Commanderie Saint-Jean // Dame Nature à la Biennale d'Art de Corbeil-Essonnes Plus que jamais, notre rapport à la nature et à l’écologie questionne, révolte, ou…

Thuvan Tran
  • Contemporain

Prix Marcel Duchamp 2018 : Les Nommés

Du 10 octobre au 31 décembre 2018 - Centre Georges Pompidou // Ce qu'en dit le musée : "À l’occasion du Prix Marcel Duchamp 2018, le Centre Pompidou invite les quatre finalistes, Mohamed…

Geoffroy  Mathieu,  Le  principe  de  ruralité  Préparation  du  sol  avant  les  semis  de  Mizuna  sur  les  toîts  du  Fashion  Center  d’Aubervilliers  par  la  société  TOPAGER,  mai  2017
  • Photo
  • Gratuit

Photographier Paris

Jusqu'au 5 janvier 2019 - Hôtel de Ville // Nouveaux regards sur la ville // Après un mois de novembre ponctué par les nombreuses foires dédiées à la photographie ayant eu lieu dans la capitale,…

©China Light Festival B et ©Tianyu Arts & Culture.Inc
  • Festival
  • En famille

Espèces en voie d'illumination

Du 16 novembre 2018 au 15 janvier 2019 - Jardin des Plantes de Paris // Ah, les lumières de Noël… Cette année, vous ne les retrouverez pas que dans les vitrines des grands magasins : le Jardin…


Requiem pour les Barthélemy