Offre découverte
Offre découverte

Jean-Michel Basquiat

Du 3 octobre 2018 au 21 janvier 2019 -
Fondation Louis Vuitton //

  •  Crédit artiste : © Estate of Jean-Michel Basquiat Licensed by Artestar, New York  Mention obligatoire : Collection privée. Crédit phot : AKG Images
  • Jean-Michel Basquiat Dos Cabezas , 1982 Acrylic and oil paintstick on canvas 152,4 x 152,4 x 2,54 cm Œuvre n°113 COPYRIGHT : Crédit artiste : © Estate of Jean-Michel Basquiat Licensed by Artestar, New York ; Mention obligatoire : Private Collector Crédit photo : © Robert McKeever
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (62)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (61)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (60)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (59)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (58)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (57)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (56)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (55)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (54)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (53)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (52)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (51)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (50)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (49)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (48)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (47)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (46)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (45)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (44)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (43)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (42)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (41)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (40)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (39)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (38)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (37)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (36)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (35)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (34)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (33)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (32)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (31)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (30)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (29)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (28)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (27)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (26)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (25)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (24)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (23)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (22)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (21)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (20)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (19)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (18)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (17)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (16)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (15)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (14)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (13)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (12)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (11)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (10)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (9)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (8)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (7)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (6)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (5)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (4)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (3)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (2)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (1)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (70)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (69)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (68)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (67)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (66)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (65)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (64)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (63)
  • Vue de l'exposition Jean-Michel Basquiat - Fondation Louis Vuitton (7)

 

L’enfant de New-York //

28 années, cela ne laisse pas beaucoup de temps pour vivre, ni pour créer. Décédé d’une overdose au crépuscule de sa vingtaine, Jean-Michel Basquiat a pourtant laissé derrière lui une œuvre considérable, véritable contribution à l’art contemporain et aux questions sociétales. Sur la scène underground new-yorkaise des années 1980, bouleverser l’ordre établi était clairement l’enjeu de son rôle. Dans ses dessins enfantins, juvéniles, s’exprime une véritable rage, celle de son combat contre l’absence de la figure noire dans le monde de l’art : il veut faire exister les cultures et les révoltes africaines et afro-américaines dans son œuvre. « J’ai jamais été enfermé nulle part » disait-il dans le documentaire consacré, Radiant Child (2010). Dans un parti-pris populaire, ce pionnier fait de la rue, un atelier ; de ses habitants, une source d’inspiration constante. Parmi ceux-ci, Jean-Michel Basquiat y avait aussi ses héros, qu’il représente parés de couronnes d’épines, des boxeurs Sugar Ray Robinson et Cassius Clay – Mohamed Ali – au saxophoniste de jazz Charlie Parker, son alter-ego. À leurs côtés, la série des Heads (1981-1982), qui sont réunis pour la première fois. Mais également ses collaborations avec Andy Warhol, ces fameuses œuvres réalisées à quatre mains, mi-dessin mi-sérigraphie, illustrant leur amitié et leur fascination mutuelle. L’artiste pop-art ne s’était pas trompé sur son compte : moins d’une décennie aura suffi à Basquiat pour devenir l’un des plus grands. Une œuvre courte donc, mais à l’impact pérenne. En 2017, une de ses toiles se vendait à 98 millions d’euros. Seulement cinq artistes avaient alors dépassé ce prix : Picasso, Modigliani, Bacon, Giacometti et Munch. Basquiat était le seul à ne pas avoir fait l’objet d’une rétrospective. Cette exposition réunissant plus de 135 œuvres y remédie, enfin.

> Découvrir en images l'exposition Jean-Michel Basquiat à la Fondation Louis Vuitton

> Expo décryptée

Jean-Michel Basquiat became a major figure in contemporary art in less than a decade thanks to his expressive drawings.

Le saviez-vous ? Aujourd’hui, Jean-Michel Basquiat est un des artistes les plus chers au monde : la côte de ses tableaux s’envole ! En 2017, l’une de ses œuvres a atteint le record de vente de près de 94 millions d’euros. Cette même œuvre fut acquise 35 ans plus tôt pour 19 000 dollars... Ou comment un génie autodidacte est devenu l’icône d’une époque, qu’il faut acquérir à tout prix.


Expo précédente


Offre découverte