2 surprise

Le "Talisman" de Sérusier, une prophétie de la couleur

Du 29 janvier au 28 avril 2019 -
Musée d'Orsay //

Que faut-il penser de l'exposition du Musée d'Orsay dédiée à cette petite planchette de bois d'à peine 30cm de haut, peinte en quelques minutes à peine par Sérusier ? On vous raconte !

  • © Tous droits réservés
  • © RMN - Grand Palais (musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski
  • © Tous droits réservés
  • © Patrick Goetelen
  • © Patrick Goetelen
  • © RMN - Grand Palais (musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski
  • © Tous droits réservés
  • © RMN - Grand Palais (musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski
  • © Patrick Goetelen
  • © Didier Robcis
  • © Tous droits réservés
  • © RMN - Grand Palais (musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski
  • © RMN - Grand Palais (musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski
  • © RMN - Grand Palais (musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski

 

Ne vous fiez pas aux apparences… « Le Talisman, l'Aven au Bois d'Amour », du peintre Paul Sérusier, est une petite toile qui ne paie pas de mine. Pourtant, saviez-vous qu’elle a été érigée en tant que manifeste artistique ? Découvrez la fabuleuse histoire de cette huile sur bois à peine plus petite qu’une feuille A4, à travers un accrochage haut en couleur qui vous emmènera sur les traces des peintres qu’elle a inspirées, de Pont-Aven à Paris. Si le nom de Paul Sérusier n’est pas connu du grand public, ses idées et sa toile, baptisée « Talisman » à la façon d’un porte-bonheur, ont grandement influencé les peintres postimpressionnistes du XIXe siècle. La réputation de cette toile s’est développée au fil du temps grâce à l’imaginaire mythique entourant sa création : comme dans un roman d’apprentissage, Sérusier devient le jeune apprenti qui suit les conseils du maître Paul Gauguin pour réaliser son chef-d’œuvre. Cette conversation libre entre les deux artistes, que l’histoire a transformée en « leçon » de peinture, tel un rite initiatique, a eu lieu en octobre 1888 au bois d’Amour, près du village breton de Pont-Aven. Selon la légende, Gauguin aurait dit à Sérusier : « “Comment voyez-vous ces arbres ? Ils sont jaunes. Eh bien, mettez du jaune ; cette ombre, plutôt bleue, peignez-la avec de l’outremer pur ; ces feuilles rouges ? Mettez du vermillon ». Ces propos, mille fois rapportés et tout autant déformés, témoignent toutefois de la rupture créative qui s’opère chez les peintres dits de « l’école de Pont-Aven » et les Nabis parisiens : il faut faire fi de la perspective traditionnelle et peindre ce que l’on voit. Ce synthétisme radical et audacieux annonce en cette fin de siècle l’arrivée d’une peinture moderne. Il y a donc un « avant » et un « après » le Talisman chez les peintres de Pont-Aven, et la toile deviendra l’icône de la confrérie des peintres Nabis (mot qui signifie « prophètes » en hébreu). Ne ratez pas ce merveilleux et inspirant parcours artistique !

Discover the legendary story behind Le Talisman, the famous post impressionist painting that inspired the Pont-Aven and the Nabis painters.  

L'expo en vidéo :

Même si l’histoire s’avèrera largement romancée, cette petite planchette de bois d’à peine 30 cm de long, peinte en à peine quelques minutes, va changer l’art de la fin du XIXe siècle. Car cette esquisse sera vite élevée au rang d’icône, un talisman qui guidera les nabis dans leur nouvelle vision de la peinture, faisant suite aux impressionnistes. Ici tout n’est que synthèse et épure, les couleurs priment sur la forme, l’artiste oublie la perspective traditionnelle pour juxtaposer des couleurs franches. Le réalisme n’a plus sa place. Seule la subjectivité du regard du peintre compte, on frôle l’abstraction. Approchez-vous et vous reconnaîtrez peut-être derrière ces traits de peinture, le bois d’Amour de Pont Aven, le chemin, la rangée de hêtres au bord de la rivière, ou encore le moulin. Une peinture libre, qui ne se préoccupe plus de « ressembler ».

Nos photos de l'exposition :

  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City

 


Vous aimerez aussi…

Les  trophées  du  tournoi.  Quinte  Curce,  Histoire  d’Alexandre,  Flandre  (Bruges),  1470.
  • En famille
  • Classique

La fête au Moyen-Âge

Du 9 janvier au 5 mai 2019 - Tour Jean Sans Peur // LE PEUPLE EN LIESSE Oyez, oyez peuple français et de contrées lointaines ! Vous êtes-vous déjà interrogé sur la façon dont on célébrait Noël,…

©  musée  Rodin,  Ph.  J.  de  Calan
  • Dessin
  • Incontournable

Dessiner, découper

Du 6 novembre 2018 au 7 avril 2019 - Musée Rodin // Si le titre de cette nouvelle exposition sur Rodin pourrait passer pour les consignes d’un exercice enfantin, il désigne en fait un mode…

Franz Marc, Le rêve, 1912
  • Classique

Franz Marc et August Macke : 1909-1914

Du 6 mars au 17 juin 2019 - Musée de l'Orangerie // L’AVENTURE DU CAVALIER BLEU Découvrez le parcours unique de Franz Marc et August Macke, ces deux artistes à l’amitié indéfectible et au…

© Courtesy National Gallery of Art, Washington, NGA Images
  • Classique

Le modèle noir de Géricault à Matisse

Du 26 mars au 14 juillet 2019 -  Musée d'Orsay // Connaissez-vous la date de l’abolition de l’esclavage en France ? C’était en 1848, mais quelques années plus tôt, en 1794, il est déjà interdit…


2 surprise