Actu - Patrimoine mis à nu

Des artistes nus à Saint-Quentin //

  • mo-nue-ment

 

Au cœur de la paisible ville de Saint-Quentin, en Haute-Picardie, les habitants ont pu apercevoir le couple d’artistes Stéphane et Sophie, se promener nus dans les rues. Quel message derrière cette démarche ? Promouvoir le patrimoine culturel, sans « aucune provocation », expliquent-ils. Tout simplement, attirer les regards vers les monuments qui nous entourent, grâce à leur nudité.

Telle une « performance artistique », l’idée est, à terme, de monter une exposition « Mo-nue-ment » avec les vidéos qu’ils réalisent de leurs escapades, qui consistent à poser une trentaine de seconde devant les vestiges patrimoniaux.

Exhibition ou happening ? La question reste en suspens.

>> En savoir plus


Vous aimerez aussi…

© DR
  • Découverte
  • Insolite

Des chewing-gums jetés deviennent des œuvres d’art !

L’art est partout ! Le street artiste Ben Wilson n’hésite pas à nous le prouver grâce à ses créations. Des œuvres singulières réalisées sur les chewing-gums des trottoirs anglais. Original non ?

© MOHAMED EL-SHAHED
  • Actu
  • Découverte

Égypte: une découverte exceptionnelle de tombes de prêtres des dieux Thot et Horus

Une découverte inattendue ! Au total 16 tombes de grands prêtres vieilles d’environ 3.000 ans ont été retrouvées au Sud du Caire. Une trouvaille contenant 20 sarcophages faits de pierre et de bois dont quelques-uns gravés de hiéroglyphes.

Alebrijes- Mexicraneos © carole polonsky
  • Gratuit
  • Insolite

Alebrijes & Mexicraneos : des crânes mexicains exposés gratuitement à La Villette

Parc de la Villette
Jusqu'au 1er mai 2020

Dix crânes géants et dix statues exposés en plein air, le long du Canal de l’Ourcq, semblent vous dominer, du haut de leur 2 mètres de hauteur. Loin d’être morbides, ils arborent des motifs fleuris aux couleurs chatoyantes

AFP / Crédit Photo: Philippe LOPEZ
  • Actu

Des instruments d’autrefois immortalisés grâce à une imprimante 3D

Cette machine à remonter le temps évolue avec son époque et développe ses fonctionnalités. Le musée de la musique de la Philharmonie de Paris est sur le coup ! Ce dernier s’est lancé dans le « clonage » d’instruments d’époques pour mieux les préserver grâce à l’impression 3D.