Lyon - Yokainoshima, Esprits du Japon

Musée des Confluences
Du 7 juillet 2018 au 25 août 2019

  • Masque de nô représentant un démon de type Beshimi
  • Masque de nô représentant un démon de type Beshimi
  • Statue de la déesse Kannon (Japon - époque Edo 1603-1868)
  • Masque de kyôgen de type Buaku (Japon - 18e siècle)
  • Aizen Myô-ô, roi des passions (Japon - époque Kamakura 1185-1333)dépôt du musée national des arts asiatiques Guimet, Paris
  • Charles Fréger, Yokainoshima
  • Charles Fréger, Yokainoshima
  • Statue de Kannon (détail) (Japon - époque Edo 1603-1868)
  • Statue de Kannon (Japon - époque Edo 1603-1868)
  • Tablette funéraire, ihai (Japon - fin 19e siècle) Dépôt des Œuvres Pontificales Missionnaires de Lyon
  • Tambour de type Kakko, tambour à hanche, otsuzumi (Japon - fin de l’époque Edo 1603-1868) dépôt du musée national des arts asiatiques - Guimet , Paris
  • Tête d’une armure de cheval (Japon – 16e-17e siècle) dépôt du musée national des arts asiatiques- Guimet, Paris
  • Scénographie de l'exposition Yokainoshima, esprits du Japon
  • Scénographie de l'exposition Yokainoshima, esprits du Japon photo Bertrand Stofleth, musée des Confluences
  • Scénographie de l'exposition Yokainoshima, esprits du Japon photo Bertrand Stofleth, musée des Confluences
  • Scénographie de l'exposition Yokainoshima, esprits du Japon photo Bertrand Stofleth, musée des Confluences
  • Scénographie de l'exposition Yokainoshima, esprits du Japon photo Bertrand Stofleth, musée des Confluences
  • Scénographie de l'exposition Yokainoshima, esprits du Japon photo Bertrand Stofleth, musée des Confluences
  • Scénographie de l'exposition Yokainoshima, esprits du Japon photo Bertrand Stofleth, musée des Confluences
  • Station 6, Fujisawa, Yugyoji Andô Hiroshige ,(Japon 19e siècle) Musées d'Angers

 

Si les personnages fantastiques des films de Miyazaki nous attendrissent et nous enchantent, que connaissons-nous réellement des légendes des esprits qui peuplent l’univers du réalisateur japonais, comme de la pop culture ? Fortement ancrées dans les traditions du Pays du Soleil-Levant, les divinités et autres monstres, bons ou malfaisants - les kami et les yôkaï - cohabitent en effet au quotidien avec l’imaginaire des habitants de cette île… Ne soyez guère effrayés par ce spiritisme : les liens privilégiés qui existent entre les Japonais et les mondes surnaturels sont aussi synonymes de rituels festifs, au cours desquels les masques et les costumes jouent un grand rôle dans la prise de contact. À l’image des protagonistes des dessins animés nippons, il suffit parfois d’enfiler une cape pour se transformer… À la fois poétique, culturelle et historique, l’exposition met en lumière la statuaire religieuse, les masques et costumes qui ont servis – ou servent encore – à ces pratiques ancestrales. Une collection riche et déroutante, qui vous fera découvrir les mythes de cette civilisation à l’écoute de la magie qui l’entoure. Promis, vous saurez tout sur les antiques légendes qui participent au charme du Château ambulant ou du Voyage de Chihiro et qui sont, malheureusement, peu explorées des spectateurs. Yokainoshima y remédie agréablement.