Scandale - Une restauration d'oeuvre ratée en Espagne

Oops, they did it again //


Dans l'église de San Miguel en Navarre, la statue de Saint-Georges à cheval datant du XVIe siècle a été tout bonnement ruinée par une restauration plus qu'approximative. Toute l'Espagne et les réseaux sociaux sont tiraillés entre la moquerie et la colère. Cette sculpture en bois était un vrai trésor de la culture et de l'histoire de la petite ville d'Estella.
Le pire dans tout cela ? C'est que la réparation est impossible, l'artiste restaurateur a poncé et gratté la statue et a utilisé une peinture indélébile pour la recouvrir. Pour autant, il peut y avoir du bien dans tout ce malheur. Les curieux commencent déjà à affluer pour venir admirer et poser devant cette restauration de Saint-Georges. Un petit buzz qui vient à point nommé en ce début du mois de juillet.

Ce scandale vous rappelle sûrement le portrait du Christ de Borja qui avait été massacré par une restauration ratée en Espagne en 2012 qui avait affolée la toile, une photo pour vous rafraîchir la mémoire :


Vous aimerez aussi…

©YellowTrace
  • Découverte
  • Insolite

Découverte - Wona Bae et Charlie Lawler (Loose Leaf)

Les deux artistes Wona Bae et Charlie Lawler (Loose Leaf) réalisent d'incroyables expositions et installations qui interrogent le rôle de la nature et son interaction avec l'environnement construit…

Adjani aux Bouffes du Nord theatre
  • Actu
  • Théâtre

Théâtre - Isabelle Adjani remonte sur les planches

Quatre ans après "Kinship", Isabelle Adjani est de retour sur scène en comédienne traumatisée par la mort tragique d'une admiratrice // 

maxresdefault (6)
  • Actu
  • Insolite

Insolite - Une exposition au fond d'une piscine

Qui a dit que sport et culture ne rimaient pas ? En tout cas, pas la ville du Havre qui propose une exposition en alternance au fond de ses trois piscines municipales //

Venise
  • Actu
  • Découverte

La Biennale de Venise 2019 a ouvert ses portes

La 58ème édition de la Biennale internationale de Venise a commencé samedi 11 mai et se tiendra jusqu’au 24 novembre. Elle s’intitule « Puissiez-vous vivre une époque intéressante » //