Trésors de Kyoto
Trésors de Kyoto

GRASSE // Parfums d'interdit

Jusqu'au 23 septembre 2018 - 
Musée Jean-Honoré Fragonard //

  • Collection particulière
  • MUSÉE DE L’HÔTEL SANDELIN.
SAINT-OMER
  • Jean-Frédéric Schall (1752-1825).
  • COLLECTION PARTICULIERE

 

Et si offrir une rose à une charmante demoiselle n’était pas un geste si innocent que ça ? Déchiffrer les codes de séduction des XVIIIe et XIXe siècles, telle est l’idée de cette exposition aux airs rococo qui, à travers les œuvres de Marguerite Gérard, Louis-Léopold Boilly, Michel Garnier ou bien sûr, Jean-Honoré Fragonard, révèle les messages cachés dans ces tableaux tantôt galants, parfois libertins, voire érotiques. Comme une fête galante perpétuelle à la Watteau, les protagonistes en étoffe de soie privilégient les sous-entendus aux échanges charnels explicites, incluant dans leur jeu sensuel, le public qui ne se laisse pas duper par ces bonnes manières. Que l’une dévoile une cheville à la lecture d’une missive enrubannée de rose, qu’une seconde dévoile sa gorge blanche comme du lait ou qu’un autre se cache des foudres d’un mari jaloux derrière un paravent : dans ces scènes frivoles, chaque détail compte. De quoi s’initier avec plaisir – et sans rougir – aux mœurs d’une époque révolue, où chaque toilette, geste, et parole avaient une signification particulière, adressée à un bel amant ou à un simple compagnon. Un siècle bucolique, que l’on ne peut que regretter.


Expo précédente


Trésors de Kyoto