La Haye
La Haye

Picasso - Chefs-d’œuvre !

Du 4 septembre 2018 au 13 janvier 2019 -
Musée Picasso //

  • Picasso - Chefs-d'oeuvre !
  • Picasso - Chefs-d'oeuvre !
  • Picasso - Chefs-d'oeuvre !
  • Picasso - Chefs-d'oeuvre !
  • Picasso - Chefs-d'oeuvre !
  • Picasso - Chefs-d'oeuvre !
  • Picasso - Chefs-d'oeuvre !
  • Picasso - Chefs-d'oeuvre !
  • Picasso - Chefs-d'oeuvre !
  • Picasso - Chefs-d'oeuvre !
  • Picasso - Chefs-d'oeuvre !
  • HxB: 130.2 x 97.1 cm; Öl auf Leinwand; Inv. G 1967.9
  • Picasso, Pablo (1881-1973): Arlequin con espejo Madrid Museo Thyssen-Bornemisza *** Permission for usage must be provided in writing from Scala.
  • Arlequin ou le peintre Salvado en arlequin
  • La chèvre
  • Rembrandt - Portrait de l'artiste au chevalet
  • Science et charité

 

Qu’est-ce qu’un chef-d’œuvre ? Les dictionnaires offrent plusieurs réponses à cette énigme. On peut y lire qu’il s’agit de « la meilleure œuvre d'un auteur », mais dans ce cas-là, chaque auteur n’aurait-il droit qu’à un seul chef-d’œuvre dans sa carrière ? On peut également considérer un chef-d’œuvre comme « ce qui est parfait dans son genre ». Mais définir le concept-même de « perfection » est une entreprise philosophique presque vaine. Historiquement, le chef-d’œuvre est l’exemple fourni par le maître, que l’élève doit s’efforcer de maîtriser, d’où sa version anglaise : masterpiece (littéralement la pièce du maître). Ici, la question du chef-d’œuvre se pose via le regard du visiteur d’abord, et de l’artiste ensuite. Artiste non des moindres puisqu’il s’agit évidemment du grand Pablo Picasso, qui d’ailleurs, entretient un palmarès impressionnant de toiles de maitre. À travers plusieurs chefs-d’œuvre de l’art pictural et sculptural se dégagent des histoires, de l’Histoire tout court. Comme s’il était permis d’aimer ceci à telle époque et cela à l’autre. Des Demoiselles d’Avignon – qui marque la naissance-même du Cubisme – aux Baigneuses – qui dépeignent un souvenir atroce de plages andalouses assaillies par les troupes nationalistes – en passant par les séries d’Arlequins, miroirs tristes et poétiques de sa propre personne : chacune de ces œuvres, par des styles très différents, insuffle une émotion forte.

L’exposition revient ainsi sur les expositions, les revues et les ouvrages qui ont accompagné chaque œuvre et qui ont contribué, au fil des années, à forger leur statut de chefs-d’œuvre. Car c’est bien en cela, entre autres, qu’on reconnaît un chef-d’œuvre : à sa pérennité dans l’inconscient artistique collectif.

The exhibition focuses on analyzing the different masterpieces of the great Picasso.

> L'exposition décryptée 


Expo précédente

Expo suivante


La Haye