Requiem pour les Barthélemy
Requiem pour les Barthélemy

Laurent Grasso - Otto

Du 6 septembre au 6 octobre 2018 -
Galerie Perrotin //

fine art documentation for Perrotin
photographed and edited by Claire Dorn

Des sphères flottantes courent par-dessus les paysages arides du désert australien, à la géologie si lointaine qu’ils semblent hors du temps. Entre mythe, présence extraterrestre et technologies futuristes, le film Otto, réalisé par Laurent Grasso pour la 21e édition de la Biennale de Sydney, nous interroge indubitablement. Explication de l’artiste : « J’ai voulu créer un film qui rende visible le rayonnement de ces lieux sacrés. Les sphères qui traversent ces territoires rendent palpables les narrations secrètes de la culture aborigène autour de ces lieux ». Mais comment les rendent-elles palpables ? Par les ondes, les vibrations et les fréquences électromagnétiques. Tout cela semble bien compliqué. C’est pourquoi l’exposition, articulée à partir d’un corpus d’œuvres inédites et du film éponyme, montre les recherches de l’artiste quant au pouvoir des matières invisibles. L’espace d’exposition, à son tour, se retrouve baigné de fréquences émises par des sculptures, ayant des effets sur le corps et l’esprit du visiteur...

The exhibition explains Laurent Grasso’s movie, Otto, about the invisible energy, realized for the Biennale of Sydney.


Expo suivante


Requiem pour les Barthélemy